• Croissance organique du chiffre d’affaires de 7,0% grâce au gain de nouveaux contrats
  • Transformation 2020 quasi finalisée, lancement du programme Beyond
  • Mise à jour des perspectives pour 2020

Regulatory News:

Latécoère (Paris:LAT), partenaire de premier rang des grands constructeurs aéronautiques internationaux, annonce la publication de ses résultats du second semestre et de l’exercice clos le 31 décembre 2019. Ces résultats ont été arrêtés par le Conseil d’administration lors de sa réunion du 6 mars 2020.

(Données auditées - en M€)

2018

 

S1

 

S2

 

2019

Chiffre d’affaires

659,2

371,7

341,4

713,1

Croissance en valeur

0,3%

15,9%

0,9%

8,2%

Croissance à taux de change constants

3,1%

13,1%

1,0%

7,0%

EBITDA courant*

54,5

28,1

19,5

47,6

Marge d’EBITDA courante sur chiffre d’affaires

8,3%

7,6%

5,7%

6,7%

Résultat opérationnel courant

28,0

10,8

1,0

11,8

Marge opérationnelle courante sur chiffre d’affaires

4,2%

2,9%

0,3%

1,7%

Éléments non récurrents

-23,1

-7,9

-13,6

-21,4

dont impact de la fin du programme A380

-12,6

-

-

-

dont Autres éléments non récurrents

-10,5

-7,9

-13,6

-21,4

Résultat opérationnel

4,9

2,9

-12,5

-9,6

Coût net des capitaux empruntés

-4,5

-2,7

-2,6

-5,3

Autres résultats financiers

9,4

-5,2

-6,9

-12,1

Résultat financier

4,9

-7,9

-9,5

-17,4

Impôt sur les bénéfices

-3,8

-1,0

-4,9

-5,9

Résultat net

6,0

-5,9

-27,0

-32,9

Free cash-flow des opérations

-35,2

-46,3

19,0

-27,3

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Yannick Assouad, Directeur Général du Groupe, commente : « La solide croissance organique de 7% de l’exercice 2019 reflète la très bonne performance de nos deux divisions. J'aimerais souligner le succès de la division Aérostructures, dans un environnement concurrentiel difficile. Notre division Systèmes d'Interconnexion a dû faire face aux frais de démarrage des nouveaux programmes. La performance opérationnelle de la division devrait être rétablie d'ici la fin 2020. L'année 2019 a également été une année de transition décisive pour Latécoère, puisque nous avons poursuivi avec succès la transformation de notre empreinte industrielle en Inde, en Bulgarie, au Maroc, en France et au Mexique et avons fait en fin d’année une acquisition clé, la division EWIS de Bombardier.

Nous sommes désormais prêts à lancer Beyond, notre nouveau projet destiné à améliorer la compétitivité de Latécoère et à réduire nos coûts fixes de 20 millions d'euros au cours des deux prochaines années. Nous nous sommes engagés à faire de Latécoère un fournisseur d'aérostructures de premier rang à même d’accompagner les avionneurs dans le déploiement de leurs futures plateformes, une ambition que nous réaliserons avec le soutien de notre nouvel actionnaire majoritaire. »

Pierre Gadonneix, Président du Conseil d’administration, ajoute :

« Cette année a été très importante pour le Groupe, car nous sommes sur le point d’achever le plan Transformation 2020 et sommes désormais accompagnés par un actionnaire robuste qui soutiendra le développement futur de Latécoère. Nous entamons l'année 2020 avec confiance et un Conseil d'administration renouvelé pour exploiter pleinement le potentiel d'un Groupe transformé et soutenir une croissance rentable à long terme. »

Faits marquants du S2 et de l’exercice 2019 et principaux indicateurs financiers

En 2019, Latécoère a réalisé un chiffre d’affaires de 713,1M€, soit une croissance organique de 7,0% ou de 8,2% en données publiées. La dynamique positive des ventes amorcée en 2017 s’est confirmée en 2019. Latécoère a signé de nouveaux contrats et bénéficié de la forte croissance des volumes dans la division Systèmes d'Interconnexion. La division Aérostructures a, quant à elle, bénéficié d’une montée en puissance et de volumes plus importants.

En 2019, l'EBITDA courant de Latécoère est ressorti à 47,6M€ et a affiché une marge de 6,7%. L’exercice a été marqué par la finalisation de Transformation 2020 et une forte montée en puissance des nouvelles activités. Comme attendu, l'EBITDA courant du Groupe a été plus faible au second semestre 2019. Il a été principalement pénalisé par la montée en puissance de deux unités de production de la division Aérostructures et par de nouveaux contrats dans la division Systèmes d'Interconnexion. Le résultat opérationnel courant de Latécoère s'est élevé à 11,8M€ en 2019, contre 28,0M€ en 2018.

La perte d'exploitation de Latécoère s'est élevée à 9,6M€ en 2019, contre un bénéfice d'exploitation de 4,9M€ en 2018. Ce résultat est principalement dû à des éléments non récurrents et à des coûts plus élevés liés à la fin du plan Transformation 2020. La perte nette du groupe est ressortie à -32,9M€, après un impact négatif de 11,2M€ dû à la variation de la juste valeur des instruments de couverture de Latécoère et à des pertes de change.

Aérostructures

Aérostructures

(Données auditées – en M€)

2018

 

S1

 

S2

 

2019

Chiffre d’affaires consolidé :

384,1

215,3

196,1

411,4

Croissance à taux de change constants

-0,2%

14,5%

-2,2%

5,8%

Chiffre d’affaires intersectoriel

14,9

8,9

9,2

18,1

Chiffre d’affaires

399,1

224,2

205,3

429,5

EBITDA courant*

18,8

16,2

10,6

26,8

Marge d’EBITDA courante sur chiffre d’affaires

4,7%

7,2%

5,2%

6,2%

Résultat opérationnel courant

6,6

8,7

2,1

10,8

Marge opérationnelle courante sur chiffre d’affaires

1,6%

3,9%

1,0%

2,5%

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

La division Aérostructures a enregistré une forte croissance organique de son chiffre d’affaires de 5,8% en 2019, à 411,4M€, soit une croissance de 7,1% en données publiées. Ce résultat a été obtenu grâce à une cadence de production élevée, tirée par des volumes importants des programmes Boeing et à une bonne performance des activités de support client. En revanche, la division a fait face à des pressions sur les prix principalement liées aux programmes Airbus.

La rentabilité de la division Aérostructures a progressé de 150 points de base en 2019 par rapport à 2018, pour atteindre 6,2%, grâce à des volumes plus élevés notamment pour le Boeing B787. Cependant, la rentabilité a été plus faible au second semestre en raison de la montée en puissance de nouveaux sites (Montredon en France et Plovdiv en Bulgarie), de l'impact négatif des taux de couverture de change et de baisses de prix.

Systèmes d’Interconnexion

Systèmes d’Interconnexion

2018

 

S1

 

S2

 

2019

(Données auditées – en M€)

 

 

 

Chiffre d’affaires consolidé:

275,0

156,4

145,3

301,7

Croissance à taux de change constants

7,9%

11,3%

5,7%

8,5%

Chiffre d’affaires intersectoriel

1,8

1,0

0,8

1,7

Chiffre d’affaires

276,8

157,4

146,0

303,4

EBITDA courant*

35,6

11,9

8,9

20,8

Marge d’EBITDA courante sur chiffre d’affaires

12,9%

7,5%

6,1%

6,8%

Résultat opérationnel courant

21,2

2,1

-1,1

1,1

Marge opérationnelle courante sur chiffre d’affaires

7,7%

1,3%

-0,7%

0,3%

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

La division Systèmes d'Interconnexion de Latécoère a enregistré une forte croissance organique de 8,5% en 2019, soit 9,7% en données publiées. Cette performance confirme la très bonne dynamique des activités cabine et kitting. L'augmentation des cadences de production des programmes Airbus A350, A320 et Dassault Aviation a été partiellement compensée par la réduction de celles des programmes A330, A400M et ATR.

Le résultat opérationnel courant de la division s'est élevé à 1,1 M€ en 2019, contre 21,2 M€ en 2018. La rentabilité de la division a été affectée par la montée en puissance de ses nouveaux contrats qui n'ont pas atteint leur niveau nominal de rentabilité et par des coûts indirects liés à des crises chez plusieurs fournisseurs et au retard pris dans la réorganisation interne.

Transformation 2020 en voie d’achèvement

Au 31 décembre 2019, le Groupe a investi 117 M€ dans sa transformation, soit environ 91% du budget de 130 M€ initialement prévu. Conformément aux objectifs fixés, le plan a permis de réaliser 41,6 M€ d'économies de coûts. Ce plan devrait s'achever fin 2020 avec l'inauguration à Toulouse du nouveau siège social éco-responsable de Latécoère qui regroupera sur le même site, afin d'intensifier les synergies, toutes les fonctions administratives et support, y compris les bureaux d'études et d'innovation des deux divisions actuellement répartis sur plusieurs sites dans la région toulousaine.

Dans l'usine 4.0 de Toulouse-Montredon, Latécoère a amorcé les travaux d’une extension de 3 000 m² pour accueillir les activités de traitement de surface et de peinture ainsi qu'une extension des activités d'usinage déjà présentes sur le site. Le site a également gagné en capacités de production grâce à l'acquisition de 5 machines supplémentaires à commande numérique en 2019. L'objectif est d'atteindre une cadence de production de 330 000 pièces par an en 2021, avec des extensions possibles déjà intégrées dans l'aménagement de l'atelier afin de traiter jusqu'à 500 000 pièces par an. Près de 400 pièces de types différents ont été réinternalisées sur le site en 2019.

Une deuxième extension de 2 600 m² a été construite à Plovdiv, en Bulgarie, pour accueillir entre autres les sous-ensembles de la pointe avant de l'A350. Le site accueille désormais 270 employés sur une surface totale de production de 6 600 m². Le Groupe a atteint un nombre record de 900 jours sans accident sur ce site.

Latécoère a inauguré sa nouvelle usine à Belagavi, dans l’état du Karnataka en Inde, d’une surface totale de 4 400 m². Ce nouveau site est dédié à la fabrication des harnais IFE (In Flight-Entertainment) de Thales pour des avions tels que les Boeing B777, B737 et Airbus A320 et du harnais principal de la radio navigation du Falcon 2000. En 2020, ce site assurera la production du faisceau principal du Falcon 2000. Ce nouveau site « best cost », employant 70 personnes (avec pour objectif d’atteindre un effectif de 300 en 2022), vient compléter l’appareil de production des harnais électriques du groupe Latécoère.

Par ailleurs, en 2019, Latécoère a finalisé le transfert des activités de production des panneaux du cockpit de l'A320 vers son site marocain de Had Soualem.

Nouveaux contrats

Prolongation du contrat pour le Boeing B787 de la division Aérostructures

Au dernier trimestre 2019, la division Aérostructures de Latécoère a signé un accord avec Boeing prolongeant la livraison de portes passager du Boeing B787 jusqu'en 2029. Selon les prévisions de l’avionneur, cela représenterait environ de 5 600 portes pour Latécoère. Le Groupe a initialement remporté le contrat de conception et de fabrication des portes passager du Boeing B787 en 2004. Il s’agissait des premières portes en composite développées pour les appareils commerciaux. Aujourd’hui, 80 collaborateurs Latécoère du site de Prague, en République Tchèque, produisent les pièces composites. L’assemblage final est quant à lui réalisé par une centaine de personnes du Centre d’Excellence Portes d’Amérique Centrale à Hermosillo au Mexique.

La division Systèmes d’Interconnexion gagne un nouveau contrat pour son activité EWIS pour le Boeing B777X

La division Systèmes d'Interconnexion a signé un accord de long terme avec Boeing pour la livraison de harnais de systèmes d'interconnexion de câblages électriques (EWIS) pour le programme Boeing B777X. Ce contrat majeur marque la première collaboration de la branche Systèmes d’Interconnexion avec Boeing. Le harnais de Latécoère génèrera la production de mille points de câblage pour chaque avion sur son site marocain de Had Soualem. Les premiers harnais électriques seront livrés en 2020. La production des harnais Latécoère utilisera des machines de câblage de connecteurs automatiques (LATMAT) dès 2021.

Cash-flow des opérations et dette nette

Comme annoncé, le cash-flow libre des opérations de l’année est négatif et ressort à -27,3 M€ en 2019, marqué par des éléments non récurrents à hauteur de -54,7 M€ incluant la fin des dépenses du plan Transformation 2020 et l’avance payée pour l’acquisition des activités de Bombardier au Mexique pour -22,3 M€.

Retraité des éléments non récurrents, le cash-flow des opérations ressort à 27,4 M€ de l’année 2019 en nette hausse au S2 (60,5 M€) par rapport au S1 (-33,1 M€). La forte génération de trésorerie au second semestre s’explique notamment par la mise en place en fin d’année d’un programme d’affacturage inversé avec Airbus pour un montant de 42 M€.

Dans ce contexte, l’endettement net du Groupe ressort au 31 décembre 2019 à -115,8 M€ après prise en compte de la dette sur obligation locative introduite par la norme IFRS 16 pour -26,9 M€ et après un reclassement de 10,1 M€ de financement CIR/CICE en dette financière. Ce montant est à comparer aux -24,4M€ enregistrés au 31 décembre 2018.

Le bilan du Groupe reste solide, l’endettement net du Groupe représentant moins de 60% des fonds propres du Groupe et étant inférieur à 2,5x l’EBITDA courant (qui tombe en dessous de 2,0x l'EBITDA courant si on exclut le dépôt en espèces versé pour l'acquisition de la division EWIS de Bombardier).

Couverture des risques de change

Latécoère a bénéficié de l’attractivité du taux de change USD/EUR pour poursuivre son programme de couverture de change. Le Groupe a amélioré ses taux de couverture pour 2020 et 2021 qui passent de 1,23-1,25 à 1,19-1,21 USD/EUR. Pour 2022, le taux de couverture visé est de 1,18 à 1,21 USD/EUR.

Acquisition

Le groupe travaille à la clôture de l’acquisition de l’activité Systèmes d’Interconnexion de Bombardier à Querétaro au Mexique et prévoit son aboutissement à la fin du premier semestre 2020.

Perspectives

2020 sera marqué par des incertitudes sur les cadences de production des avionneurs, avec une faible demande pour les longs courriers, tant chez Airbus que chez Boeing, par quelques baisses contractuelles de prix sur des programmes d'Airbus dans les deux divisions, combinées à des cadences de production plus faibles pour les programmes E1 d’Embraer, F7X/F8X de Dassault Aviation, partiellement compensés par des cadences plus élevées pour les E2 d’Embraer et l’Airbus A320, ainsi que par les nouvelles affaires de la division Systèmes d’Interconnexion. Le Groupe n'est pas touché par la crise du Boeing 737 MAX.

Dans ce contexte, le Groupe prévoit :

  • Une baisse de son chiffre d’affaires d'environ 5% à taux de change constants,
  • Une marge opérationnelle courante à un chiffre dans la partie basse et
  • Un cash flow libre des opérations positif.

Ces perspectives ne prennent pas en considération :

  • L’acquisition de l’activité câblage de Bombardier, et
  • L'impact possible de la crise du coronavirus qui deviendrait une pandémie mondiale.

Informations sur la téléconférence d’aujourd’hui et sa retransmission sur Internet

Aujourd’hui, le 10 mars 2020, Latécoère tiendra une conférence webcastée à 10h30 heure de Paris / 9h30 heure de Londres. Elle sera disponible à l’adresse https://edge.media-server.com/mmc/p/zv39vgay. Veuillez-vous connecter au moins 15 minutes avant l’heure fixée pour la conférence afin de vous inscrire et de télécharger et installer tous logiciels nécessaires.

Les investisseurs peuvent obtenir des informations supplémentaires en adressant leur demande à latecoere@fticonsulting.com.

Note complémentaire : Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après vérification du rapport financier annuel.

Prochaines publications

Chiffre d’affaires T1 2020

22 avril 2020

AGA 2020

13 mai 2020

À propos de Latécoère

Groupe international partenaire de « rang 1 » des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault, Boeing, Bombardier), Latécoère intervient dans tous les segments de l’aéronautique (avions commerciaux, régionaux, d’affaires et militaires), dans deux domaines d’activités :

  • Aérostructure Industrie (58 % du CA) : tronçons de fuselage et portes,
  • Systèmes d’Interconnexion (42 % du CA) : câblage, meubles électriques et équipements embarqués.

Le Groupe employait au 31 décembre 2019, 5 187 personnes dans 13 pays différents, Latécoère, société anonyme au capital de 189 637 036 € divisé en 94 818 518 actions d’un nominal de 2 €, est cotée sur Euronext Paris - Compartiment B, Codes ISIN : FR0000032278 - Reuters : LAEP.PA - Bloomberg : LAT.FP

Glossaire

Croissance à taux de change constants

Le Groupe mesure la croissance de son chiffre d’affaires sans tenir compte de l’incidence du taux de change EUR/USD pour faciliter la compréhension de l’évolution du chiffre d’affaires de ses activités. L’incidence de change est neutralisée en appliquant un taux de change EUR/USD constant sur les périodes concernées.

Croissance organique

La croissance organique est obtenue en neutralisant l’incidence du taux de change EUR/USD (utilisation d’un taux de change constant sur les périodes concernées) et en appliquant un périmètre d’activité constant. Le périmètre constant est obtenu :

  • En éliminant le chiffre d’affaires des sociétés acquises au cours de la période,
  • En intégrant sur la période précédente, le chiffre d’affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente,
  • En éliminant le chiffre d’affaires des sociétés cédées lors des périodes concernées.

Résultat opérationnel courant

Afin de mieux refléter les performances opérationnelles courantes, le Groupe utilise un sous-total nommé «résultat opérationnel courant» qui exclut du résultat opérationnel les éléments (charges ou produits) non courants qui, par nature, ont un degré de prévisibilité insuffisant, compte tenu de leur caractère inhabituel, anormal ou peu fréquent et qui sont présentés en autres produits et autres charges. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

EBITDA

L’EBITDA correspond au résultat opérationnel avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles.

EBITDA courant

L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Free cash-flow des opérations

Le free cash-flow des opérations correspond au flux net de trésorerie provenant des activités opérationnelles et des activités d’investissement après neutralisation de l’impôt payé.

Free cash-flow courant des opérations

Le free cash-flow courant des opérations correspond au cash-flow des opérations en excluant les éléments non courants liés aux activités opérationnelles et aux activités d’investissements. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe.

Dette nette

La dette nette comprend les emprunts et dettes financières long terme, les emprunts et concours bancaires (part à moins d’un an) qui incluent la dette d’affacturage, les découverts bancaires sous déduction de la trésorerie et équivalent de trésorerie. La dette nette inclut également la dette financière des contrats de location financement.

Carnet de commandes

Le carnet de commandes correspond à l’en-cours de commandes fermes communiquées par les donneurs d’ordres et non encore constatés en chiffre d’affaires.

Compte de résultat simplifié

(Données auditées – en M€)

2018

 

S1 2019

 

S1 2019

 

2019

Chiffre d’affaires

659,2

371,7

341,4

713,1

dont Aérostructures

399,1

224,2

205,3

429,5

dont Systèmes d’Interconnexion

276,8

157,4

146,0

303,4

dont Élimination des ventes intersectorielles

-16,6

-9,9

-10,0

-19,9

 

EBITDA courant*

54,5

28,1

19,5

47,6

dont Aérostructures

18,8

16,2

10,6

26,8

dont Systèmes d’Interconnexion

35,6

11,9

8,9

20,8

 

Résultat opérationnel courant

28,0

10,8

1,0

11,8

dont Aérostructures

6,6

8,7

2,1

10,8

dont Systèmes d’Interconnexion

21,2

2,1

-1,1

1,1

 

Éléments non récurrents

-23,1

-7,9

-13,6

-21,4

dont impact de la fin du programme A380

-12,6

-

-

-

dont autres éléments non récurrents

-10,5

-7,9

-13,6

-21,4

 

Résultat opérationnel

4,9

2,9

-12,5

-9,6

Coût net des capitaux empruntés

-4,5

-2,7

-2,6

-5,3

Autres produits financiers / (charges)

9,4

-5,2

-6,9

-12,1

Résultat financier

4,9

-7,9

-9,5

-17,4

Impôt sur les bénéfices

-3,8

-1,0

-4.9

-5,9

Résultat net

6,0

-5,9

-27,0

-32,9

* L’EBITDA courant correspond au résultat opérationnel courant avant amortissements, dépréciations et pertes de valeur d’immobilisations corporelles et incorporelles courants. Le détail des éléments opérationnels non courants est présenté dans les principes comptables des comptes consolidés du Groupe

Bilan simplifié

ACTIF

(Données auditées – en milliers d’€)

31 déc. 2019

31 déc 2018

 

 

Immobilisations incorporelles

77 799

91 525

Immobilisations corporelles

173 043

100 610

Autres actifs financiers

3 698

3 695

Actifs d’impôts différés

10 279

20 433

Instruments financiers dérivés

1 020

3 332

Autres immobilisations

168

157

TOTAL IMMOBILISATIONS

266 007

219 752

 

 

Stocks

179 757

180 142

Comptes clients

157 839

193 308

Créances fiscales

16 003

19 659

Instruments financiers dérivés

1 897

5 261

Autres actifs courants

2 232

1 550

Trésorerie et équivalents de trésorerie

33 790

112 216

TOTAL ACTIFS COURANTS

391 518

512 136

 

 

 

TOTAL ACTIF

657 525

731 889

PASSIF

(Données auditées – en milliers d’€)

31 déc. 2019

31 dec 2018

Capital social

189 637

189 490

Primes d’émission

213 658

215 008

Actions propres

-1 842

1 587

Autres réserves

-147 486

-140 108

Couvertures de flux de trésorerie futurs par produits dérivés

-21 883

-9 424

Résultat net du groupe

-32 864

6 013

FONDS PROPRES PART DU GROUPE

199 220

262 565

PARTICIPATIONS NE DONNANT PAS LE CONTRÔLE

0

0

TOTAL FONDS PROPRES

199 220

262 565

 

 

Emprunts et dettes financières

98 190

55 510

Avances remboursables

22 824

24 332

Avantages du personnel

20 400

17 495

Provisions à long terme

8 876

9 488

Passifs d’impôts différés

12

30

Instruments financiers dérivés

8 205

21 035

Autres passifs non courants

4 638

4 602

TOTAL PASSIFS NON COURANTS

163 146

132 492

 

 

Emprunts et dettes financières (à moins d’1 an)

51 366

81 153

Avances remboursables

2 634

2 575

Provisions à court terme

1 997

3 267

Comptes fournisseurs

146 292

180 291

Passifs d’impôts exigibles

1 918

3 132

Engagements contractuels

43 609

54 137

Autres passifs courants

4 055

2 690

Instruments financiers dérivés

43 288

9 588

TOTAL PASSIFS COURANTS

295 159

336 832

 

 

TOTAL PASSIF

458 305

469 323

 

 

 

TOTAL DU BILAN

657 525

731 889

Tableau des flux de trésorerie simplifié

(Données auditées – en milliers d’€)

31 déc. 2019

31 déc. 2018

Résultat net de la période

-32 864

6 013

Ajustements au titre des activités non monétaires :

 

 

Amortissements et provisions

34 578

42 022

Accroissements/amoindrissements de valeur

7 623

6 349

Plus-/(moins-)values nettes sur cessions d’actifs

-1 342

-9 943

Charges et produits calculés liés aux paiements en actions

1 528

-33 791

FLUX DE TRÉSORERIE APRÈS COÛT DES CAPITAUX EMPRUNTÉS ET IMPÔT SUR LES BÉNÉFICES

9 522

14 583

Impôt sur les bénéfices

5 892

3 798

Charges d’intérêts

5 265

4 520

FLUX DE TRÉSORERIE AVANT COÛT DES CAPITAUX EMPRUNTÉS ET IMPÔT SUR LES BÉNÉFICES

20 679

22 900

Variation des stocks nets des provisions

757

-19 357

Variation des comptes clients et créances rattachées nets des provisions

39 781

-40 177

Variation des comptes fournisseurs et dettes rattachées

-32 329

19 345

Impôt sur les bénéfices payé

-5 707

-5 001

FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DE L’EXPLOITATION

23 182

-22 290

Achats d’immobilisations corporelles et incorporelles (y compris variation des dettes envers les fournisseurs d’immobilisations)

378

0

Achats d’actifs financiers

-58 714

-30 787

Augmentation (diminution) des prêts et avances accordés

0

-353

Produits de cession sur immobilisations corporelles et incorporelles

-215

248

Dividendes reçus

2 344

12 987

Achats d’immobilisations corporelles et incorporelles (y compris variation des dettes envers les fournisseurs d’immobilisations)

4

4

FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DES ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT

-56 203

-17 901

Produit de l’émission d’actions

-1 203

30

Achats ou cessions d’actions propres

-3 429

-45

Produit d’emprunts

10 000

12 674

Remboursements d’emprunts

0

-1 660

Intérêts payés sur dettes financières

-5 082

0

Dividendes payés

-5 563

-4 523

Flux de trésorerie provenant d’avances remboursables

0

0

Autres flux de trésorerie provenant des activités de financement

-1 448

547

Produit de l’émission d’actions

-34 343

-519

FLUX DE TRÉSORERIE PROVENANT DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

-41 068

6 504

Incidence des variations de change

-253

-110

Autres changements sans impact sur la trésorerie

0

0

AUGMENTATION (DIMINUTION) DE LA TRÉSORERIE ET DES ÉQUIVALENTS DE TRÉSORERIE

-74 342

-33 798

Solde d’ouverture de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

108 103

141 901

Solde de clôture de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

33 762

108 103

 

Latécoère Michel Abaza Chief Financial Officer +33 (0)5 61 58 77 00 michel.abaza@latecoere.aero

Thierry Mahé Head of Brand & Communication +33 (0)5 61 58 77 00 thierry.mahe@latecoere.aero

FTI Consulting Arnaud de Cheffontaines / Investor Relations +33 (0)1 47 03 69 48 latecoere@fticonsulting.com

Mathilde Jean / Relations Media +33 (0)1 47 03 69 54 latecoere@fticonsulting.com

Latecoere (EU:LAT)
Historical Stock Chart
From Aug 2020 to Sep 2020 Click Here for more Latecoere Charts.
Latecoere (EU:LAT)
Historical Stock Chart
From Sep 2019 to Sep 2020 Click Here for more Latecoere Charts.