Résultats du premier semestre 2023

RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2023

 Paris, le 28/07/2023

  • Carnet de commandes des activités de construction en hausse de 9% sur un an
  • Chiffre d’affaires Groupe en hausse de 41% sur un an
  • Résultat opérationnel courant des activités du Groupe en hausse de 214 M€ sur un an
  • Résultat net part du Groupe en hausse de 78 M€ sur un an
  • Confirmation de l’ensemble des perspectives 2023 du Groupe et des métiers

Le conseil d’administration de Bouygues s’est réuni le 27 juillet 2023 sous la présidence de Martin Bouygues et a arrêté les comptes du premier semestre 2023.

CHIFFRES-CLÉS

Les données financières, portant sur le compte de résultat, présentées dans ce communiqué intègrent les comptes d’Equans uniquement sur le premier semestre 2023, Equans ayant été acquis le 4 octobre 2022 et les données proforma des comptes 2022 d’Equans par trimestre n’étant pas disponibles.

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Chiffre d’affaires 26 136   18 531   +41% a
Résultat opérationnel courant des activités 727   513   +214  
Marge des activités 2,8%   2,8%    =   
Résultat opérationnel courant ᵇ 681   492   +189  
Résultat opérationnel ᶜ 601   448   +153  
Résultat financier (201)   (106)   -95  
Résultat net part du Groupe 225   147   +78  

(a) +3% à périmètre et change constants(b) Dont -46 M€ d’amortissement de PPA au S1 2023 et -21 M€ d’amortissement de PPA au S1 2022(c) Dont -80 M€ de produits et charges non courants au S1 2023 et -44 M€ de produits et charges non courants au S1 2022

(millions d’euros) À fin juin 2023   À fin déc. 2022   À fin juin 2022  
             
Endettement (-) / Excédent (+) financier net (10 573)   (7 440)   (3 705)  
  • Le chiffre d’affaires du premier semestre 2023 atteint 26,1 milliards d’euros, en hausse de 41% par rapport au premier semestre 2022. Le chiffre d’affaires a été porté principalement par la contribution d’Equans mais également par la performance commerciale de la plupart des métiers. À périmètre et change constants, le chiffre d’affaires augmente de 3%.
  • Le résultat opérationnel courant des activités (ROCA) ressort à 727 millions d’euros, en hausse de 214 millions d’euros par rapport au premier semestre 2022. La marge des activités est stable sur un an à 2,8%. Pour rappel, en raison de la saisonnalité des activités, notamment celles de Colas, les résultats du premier semestre ne sont pas représentatifs des résultats annuels.
  • Le résultat net part du Groupe s’élève à 225 millions d’euros. Il intègre principalement :
    • des amortissements et dépréciations des incorporels reconnus lors des acquisitions (PPA) de -46 millions d’euros (dont -26 millions d’euros chez Bouygues SA liés à l’acquisition d’Equans), à comparer à -21 millions d’euros au premier semestre 2022 ;
    • un résultat non courant1 de -80 millions d’euros, non représentatif de l’activité. Pour rappel, le résultat non courant du premier semestre 2022 s’élevait à -44 millions d’euros ;
    • un résultat financier de -201 millions d’euros, versus -106 millions d’euros au premier semestre 2022, la variation étant liée principalement à l’acquisition d’Equans. En particulier, le coût de l’endettement financier s’élève à -149 millions d’euros contre -73 millions d’euros au premier semestre 2022 ;
    • une charge d’impôt de 155 millions d’euros ;
    • une quote-part du résultat net des co-entreprises de 46 millions d’euros, contre -8 millions d’euros au premier semestre 2022, portée notamment par la contribution de Tipco et l’arrêt des pertes sur Salto.
  • L’endettement financier net s’établit à 10,6 milliards d’euros au 30 juin 2023, contre 7,4 milliards d’euros fin décembre 2022, soit une variation d’environ 3,1 milliards d’euros, qui tient essentiellement compte de la saisonnalité habituelle des activités. Le ratio d’endettement net2 atteint 78% (contre 53% fin 2022).

PERSPECTIVES 2023

Les perspectives ci-dessous s’entendent sur la base des éléments connus à date.

Perspectives du Groupe

Dans un environnement instable, marqué par l’inflation, la hausse des taux d’intérêt et la volatilité des devises, Bouygues confirme pour 2023 un chiffre d’affaires proche de celui de 2022 et une augmentation du résultat opérationnel courant de ses activités (ROCA).Ces perspectives s’entendent sur la base d’un proforma 2022 intégrant Equans comme si l’acquisition avait été réalisée au 1er janvier 2022, soit un chiffre d’affaires de 54,4 milliards d’euros et un résultat opérationnel courant des activités de 2 164 millions d’euros.

Perspectives de Colas

Dans un environnement instable, marqué par l’inflation, la hausse des taux d’intérêt et la volatilité des devises, le groupe Colas dispose de fondamentaux solides et continuera de bénéficier des effets positifs des plans de transformation qu’il a engagés.Colas confirme que son résultat opérationnel courant des activités (ROCA) est attendu en hausse en 2023 par rapport à 2022.

Perspectives d’Equans

Equans vise pour 2023 :

  • une légère croissance de son chiffre d’affaires, résultant de sa stratégie de sélectivité ;
  • une marge opérationnelle courante des activités (marge de ROCA) comprise entre 2,5% et 3% ;
  • un taux de conversion de 80% à 100% du résultat opérationnel courant des activités en cash-flow3 avant Besoin en Fonds de Roulement (BFR).

Perspectives de Bouygues Telecom

Dans un contexte de poursuite du développement de sa base de clients, notamment dans le Fixe, et de maintien de ses investissements destinés à densifier son réseau dans le Mobile, Bouygues Telecom confirme pour 2023 :

  • un chiffre d’affaires facturé aux clients en hausse ;
  • un EBITDA après Loyer d’environ 1,9 milliard d’euros ;
  • des investissements d’exploitation bruts d’environ 1,5 milliard d’euros (hors fréquences).

Perspectives du groupe TF1

Le groupe TF1 maintient ses perspectives, avec des dynamiques différentes selon ses métiers :

  • sur le pôle Média, dans un marché qui pourrait progressivement revenir au niveau de 2022 au second semestre, le chiffre d’affaires publicitaire sera porté notamment par la diffusion de la Coupe du Monde de Rugby qui se déroulera en France ;
  • l’annonce récente de la reprise de la production par Newen Studios du feuilleton emblématique Plus belle la vie et de sa diffusion sur l’antenne de TF1 ainsi qu’en streaming sur MYTF1 s’inscrit dans la stratégie d’accélération digitale et illustre les synergies au sein du groupe TF1.

En 2023, le groupe TF1 consolidera son leadership et maintiendra un taux de marge opérationnelle courante des activités proche de 2022. Le groupe TF1 continuera à générer une trésorerie solide lui permettant de viser une politique de dividendes en croissance ou stable sur les prochaines années.

ANALYSE DÉTAILLÉE PAR ACTIVITÉ

ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

Pour rappel, Bouygues Energies & Services est consolidé au sein d’Equans depuis début 2023. Afin de permettre la comparabilité des informations, les données des activités de construction présentées ci-après pour le premier semestre 2022 ont été retraitées de celles de Bouygues Energies & Services, tel qu’il avait contribué aux chiffres de Bouygues Construction.

Fin juin 2023, le carnet de commandes des activités de construction (Bouygues Construction hors Bouygues Energies & Services, Bouygues Immobilier, Colas) progresse de 9% à 30,8 milliards d’euros (+10% à change constant et hors principales cessions et acquisitions).

Au cours du premier semestre 2023, Bouygues Construction a enregistré une prise de commandes en hausse de 68% par rapport au premier semestre 2022, tirée par les grands projets et comprenant notamment, au deuxième trimestre, l’extension de la ligne de métro MTRC 1201 à Hong Kong (pour environ 470 millions d’euros), deux data centers en Australie (pour environ 350 millions d’euros au total), ou encore la tour Riviera Tower en Grèce (pour environ 200 millions d’euros). La prise de commandes des activités de fonds de commerce se maintient par ailleurs. Le carnet de commandes de Bouygues Construction (hors Bouygues Energies & Services) atteint ainsi 15,4 milliards d’euros, soit une hausse de 12%, et offre une bonne visibilité sur l’activité future. Cette hausse est portée tant par le Bâtiment que par les Travaux Publics. Au sein de l’activité Bâtiment, le carnet de commandes à l’international affiche une hausse particulièrement soutenue (+29%) en lien avec le gain de plusieurs contrats significatifs depuis un an, et le carnet de commandes de la France progresse de 2% environ. Le carnet de l’activité Travaux Publics affiche une progression de 7%.

Dans la continuité des trimestres précédents, Bouygues Immobilier fait face à un environnement de marché difficile lié notamment à la forte hausse des taux d’intérêts. Ainsi, les réservations dans le résidentiel sont en baisse de 26% sur un an, la forte baisse des ventes à l’unité ayant toutefois été atténuée par des ventes en bloc au cours du deuxième trimestre. Dans le tertiaire, l’activité commerciale reste très limitée, sous l’effet de l’attentisme des investisseurs. Dans ce contexte, Bouygues Immobilier est prudent dans le lancement de ses projets. Le carnet de commandes de Bouygues Immobilier est en repli de 21% par rapport à fin juin 2022.

Enfin, Colas profite d’une prise de commandes en hausse de 12% par rapport au premier semestre 2022. Des contrats significatifs ont été enregistrés au cours du semestre, notamment au deuxième trimestre un contrat de réhabilitation routière sur l’Interstate 26 aux États-Unis (pour environ 110 millions d’euros), ou encore un contrat pour la modification de lignes existantes pour la gare Old Oak Common dans le grand Londres (pour environ 215 millions d’euros). Le carnet de commandes de Colas atteint 14,1 milliards d’euros, soit une hausse de 9% sur un an (+11% à change constant et hors principales cessions et acquisitions), porté par le Rail (+21%) et dans une moindre mesure par la Route (+5%).

Le chiffre d’affaires des activités de construction s’établit à 12,2 milliards d’euros au premier semestre 2023, en hausse de 3% sur un an, tirée par Colas et Bouygues Construction. À périmètre et change constants, la progression du chiffre d’affaires est de 4%. Le chiffre d’affaires de Bouygues Construction progresse de 5%, essentiellement porté par la bonne performance de l’activité Bâtiment à l’international. Le chiffre d’affaires de Bouygues Immobilier baisse de 14%4 par rapport au premier semestre 2022, reflétant le contexte de marché (en tenant compte de la quote-part des co-promotions, il serait en repli de 12%). Le chiffre d’affaires de Colas progresse de 4%, porté par les activités Rail (+5%) et Route (+4%) notamment dans les zones EMEA, Canada et États-Unis.

Le ROCA des activités de construction s’élève à -7 millions d’euros au premier semestre 2023, en amélioration de 7 millions d’euros sur un an, et la marge de ROCA des activités de construction est stable sur la période à -0,1%. Pour rappel, le ROCA et la marge du ROCA du premier semestre des activités de construction ne sont pas représentatifs de la performance annuelle en raison de la saisonnalité des activités de Colas.

Au premier semestre, le ROCA de Bouygues Construction est en repli de 6 millions d’euros sur un an à 120 millions d’euros. La marge des activités, notamment liée au rythme non linéaire d’avancement des chantiers, s’établit à 2,5%. Dans un contexte de forte baisse de son activité, Bouygues Immobilier limite la baisse de son ROCA5, ce dernier s’établissant à 0,1 million d’euros (en tenant compte de la quote-part des co-promotions, il serait de 15 millions d’euros). Enfin, le ROCA de Colas continue de bénéficier des effets des plans d’action mis en œuvre, et s’élève à -127 millions d’euros, soit en amélioration de 29 millions d’euros par rapport au premier semestre 2022.

EQUANS

Depuis janvier 2023, les chiffres d’Equans comprennent ceux de Bouygues Energies & Services. Les chiffres communiqués au titre du premier semestre 2022 comprennent uniquement ceux de Bouygues Energies & Services, tel qu’il avait contribué à Bouygues Construction. Pour rappel, les chiffres proforma du premier semestre 2022 d’Equans ne sont pas disponibles.

L’intégration de Bouygues Energies & Services au sein d’Equans se déroule conformément à nos anticipations, avec une organisation désormais en place dans les principaux pays. Enfin, le plan de performance Perform a été lancé dans toutes les unités opérationnelles.

Conformément à la stratégie annoncée lors du Capital Markets Day en février dernier, Equans privilégie la marge au volume et reste sélectif dans le choix de ses contrats. À fin juin 2023, le carnet de commandes d’Equans, y compris Bouygues Energies & Services, s’établit à 26,4 milliards d’euros, en hausse de 2% par rapport à fin décembre 2022, offrant une bonne visibilité sur l’activité future. Dans un contexte porteur, il bénéficie d’une prise de commandes dynamique de 9,5 milliards d’euros, avec notamment l’obtention de plusieurs contrats pour des data centers, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2023 atteint 9,1 milliards d’euros, porté par une bonne dynamique d’ensemble. Il se répartit entre la France pour 3,1 milliards d’euros et 6 milliards d’euros pour l’international. Le résultat opérationnel courant des activités atteint 243 millions d’euros, soit une marge des activités (marge de ROCA) de 2,7%. La marge des activités du deuxième trimestre s’est améliorée par rapport à celle du premier trimestre 2023, reflétant à la fois la saisonnalité des activités et les premiers effets du déploiement du plan de performance Perform.

TF1

Le chiffre d’affaires du groupe TF1 s’établit à 1 milliard d’euros au premier semestre 2023, en baisse comme attendu (-13% sur un an et -9% à périmètre et change constants) :

  • le chiffre d’affaires Média est en baisse de 12% et de 6% à périmètre et change constants. Le chiffre d’affaires publicitaire continue de refléter les moindres investissements des annonceurs dans un contexte macro-économique inflationniste. Il enregistre une baisse de 5% à périmètre et change constants au deuxième trimestre 2023 soit un repli moins important que celui du premier trimestre 2023. À périmètre et change constants, la baisse du chiffre d’affaires publicitaire est de 6% sur l’ensemble du premier semestre 2023 ;
  • le chiffre d’affaires de Newen Studios est en baisse de 16% sur un an. Ce repli s’explique notamment par un effet de base défavorable lié à la livraison d’une production importante en Allemagne au premier semestre 2022 et par l’arrêt de l’activité avec Salto. A périmètre et change constants la baisse est de 28% sur l’ensemble du premier semestre 2023.

La marge des activités s’établit sur le semestre à 14,7%, rattrapant ainsi une partie du retard généré au premier trimestre. En effet, elle a notamment bénéficié d’une bonne performance des activités Média dont la marge de ROCA s’est établie au deuxième trimestre à 21,6%, une hausse de 0,4 point par rapport à celle du deuxième trimestre 2022. Elle reflète en particulier la grande rigueur de TF1 dans la gestion du coût de ses programmes qui s’élève à 404 millions d’euros (en baisse de 37 millions d’euros sur un an), compensant en grande partie la baisse du chiffre d’affaires publicitaire, tout en confirmant son leadership d’audience6 sur les cibles commerciales. Le résultat opérationnel courant des activités (ROCA) s’élève à 152 millions d’euros, en baisse de 40 millions d’euros sur un an.Le résultat opérationnel courant des activités de Newen Studios s’établit à 6,0 millions d’euros, soit une marge des activités de 4,5% au premier semestre 2023, dont une marge des activités de 10,3% au deuxième trimestre 2023. Enfin, TF1 a généré au cours du premier semestre 2023 un cash-flow libre après BFRs de 155 millions d’euros, soit une hausse de 34 millions d’euros par rapport au premier semestre 2022.

BOUYGUES TELECOM

Les résultats des baromètres Fixe et WiFi de nPerf publiés en juillet 2023 témoignent de la très bonne qualité du réseau Fixe et de l’efficacité des équipements de Bouygues Telecom, l’opérateur étant classé 1er opérateur sur le WiFi pour la 4ème fois consécutive et devenant 1er opérateur en performance sur le Fixe toutes technologies confondues.

Au cours du premier semestre 2023, Bouygues Telecom a poursuivi son développement, dans le Mobile comme dans le Fixe. À fin juin 2023, le parc forfait Mobile hors MtoM compte 15,3 millions de clients, grâce à la conquête de 109 000 nouveaux clients sur le semestre dont 82 000 sur le deuxième trimestre. Dans le Fixe, le parc de clients FTTH atteint 3,3 millions d’abonnés à fin juin 2023, l’opérateur ayant attiré 270 000 nouveaux clients sur le semestre dont 122 000 sur le deuxième trimestre. La part des clients Fixe bénéficiant d’une ligne FTTH continue d’augmenter et atteint 69%, contre 58% un an auparavant. Le parc Fixe comprend au total 4,8 millions de clients, soit 86 000 de plus qu’à fin décembre 2022, dont 40 000 sur le deuxième trimestre.

La performance de la fibre s’explique notamment par un déploiement FTTH qui reste soutenu. Bouygues Telecom a d’ores et déjà commercialisé plus de 32 millions de prises FTTH, il est donc en bonne voie pour atteindre son objectif de 35 millions de prises FTTH fin 2026.

Reflet de cette activité commerciale, le chiffre d’affaires facturé aux clients ressort à 2,9 milliards d’euros, en hausse de 6% par rapport au premier semestre 2022. Il bénéficie de la solidité des bases de clients Mobile et Fixe et de l’augmentation des ABPU7 (sur un an, l’ABPU Mobile augmente de 0,3€ à 19,7€ par client par mois, et l’ABPU Fixe augmente de 1,8€ à 30,5€ par client par mois).

Le chiffre d’affaires Services croît de 4% sur un an, toujours pénalisé par la baisse du chiffre d’affaires « entrant ». Le chiffre d’affaires Autres augmente de 6% sur un an, tiré essentiellement par la croissance du chiffre d’affaires « travaux ». Au total, le chiffre d’affaires de l’opérateur progresse de 5% par rapport au premier semestre 2022.

L’EBITDA après Loyer progresse de 98 millions d’euros sur un an à 928 millions d’euros, soutenu par la croissance de l’activité et la bonne maîtrise des coûts. La marge d’EBITDA après Loyer poursuit sa hausse à 31,5% (+ 2,1 points par rapport à fin juin 2022).Le résultat opérationnel courant des activités (ROCA) s’élève à 366 millions d’euros, en hausse de 57 millions d’euros sur un an.Les investissements d’exploitation bruts hors fréquences s’élèvent à 857 millions d’euros à fin juin 2023, un niveau comparable à celui du premier semestre 2022.

SITUATION FINANCIÈRE

  • à 10,5 milliards d’euros, la trésorerie disponible du Groupe reste à un niveau élevé versus le niveau de 14,7 milliards d’euros fin 2022. Cette trésorerie disponible est composée de la trésorerie du Groupe à hauteur de 1,9 milliard d’euros complétée de facilités de crédit moyen et long terme non utilisées de 8,6 milliards d’euros ;
  • l’endettement financier net à fin juin 2023 s’établit à 10,6 milliards d’euros contre 7,4 milliards d’euros fin décembre 2022 et 3,7 milliards d’euros fin juin 2022. La variation par rapport au 31 décembre 2022 est marquée par les effets saisonniers habituels. Par ailleurs, l’évolution entre fin juin 2022 et fin juin 2023 tient essentiellement compte de :
    • l’acquisition d’Equans,
    • le paiement à Free Mobile, le 16 mai 2023, de 310 millions d’euros8. Bouygues Telecom conteste ce jugement et la validité de son exécution provisoire9, et
    • dans une moindre mesure, des rachats d’actions propres.
  • la variation du BFR lié à l’activité & divers, impacté par les effets de saisonnalité habituels, est de -2,1 milliards d’euros, soit une amélioration de 291 millions d’euros par rapport à fin juin 2022, reflétant les efforts déployés par l’ensemble des métiers ;
  • le ratio d’endettement net10 s’établit à 78% (53% fin 2022).

Au cours du semestre, Bouygues a :

  • renouvelé, sans covenant ni clause de rating, ses lignes de crédit moyen et long terme au fur et à mesure de leurs échéances ;
  • remboursé une ligne obligataire d’un montant de 700 millions d’euros ;
  • réalisé une émission obligataire pour 1 milliard d’euros à 8 ans (échéance 17 juillet 2031), portant un coupon de 3,875%. Le coût économique pour le Groupe, après prise en compte des opérations de pré-couverture, s’établit à un niveau légèrement inférieur à 1,95%.

Fin juin 2023, la maturité moyenne des émissions obligataires du Groupe est de 9,0 ans à un coupon moyen de 3,10% (et un taux effectif moyen de 2,16%). L’échéancier de la dette est bien réparti dans le temps.

Les notations financières long terme attribuées au Groupe par les agences Moody’s et Standard & Poor’s sont respectivement : A3, perspective stable et A-, perspective négative.

AUGMENTATION DE CAPITAL RÉSERVÉE AUX SALARIÉS

En juin 2023, Bouygues a réalisé une augmentation de capital d’un montant de 150 millions d’euros, prime d’émission incluse, dans le cadre d’une opération d’épargne salariale dénommée Bouygues Confiance n°12, réservée aux salariés des sociétés françaises du Groupe, dont pour la première fois ceux d’Equans. Le montant souscrit a représenté 2,25 fois le montant maximum offert, démontrant l’attachement et la confiance des salariés dans le Groupe. Cette opération a entraîné la création de 6 845 564 actions Bouygues. L’impact dilutif de cette opération a été compensé par anticipation avec le rachat et l’annulation d’actions en 2022.

Au 30 juin 2023, le capital de Bouygues est composé de 381 336 141 actions d’un nominal de 1 euro chacune (contre 374 486 777 actions au 31 décembre 2022).

POURSUITE DES INITIATIVES DURABLES ET RESPONSABLES

Au cours du premier semestre 2023, le Groupe et l’ensemble de ses métiers ont poursuivi leurs actions pour une société plus durable et responsable :

  • en janvier, le groupe Bouygues a signé à Paris l’acte d’engagement fondateur #StOpE (Stop au Sexisme Ordinaire en Entreprise) qui s’étend à l’ensemble de ses filiales. Cette initiative interentreprises, créée en 2021 par l’AFMD (l’Association Française des Managers de la Diversité), compte 199 organisations signataires qui s’engagent au quotidien à mutualiser leurs énergies pour lutter contre le sexisme ordinaire, et à diffuser des actions et bonnes pratiques sur ce sujet. Bouygues a pris l’engagement de déployer des actions spécifiques dans ses filiales et a créé un comité réunissant des référents internes pour partager les bonnes pratiques et enrichir les actions au sein du Groupe ;
  • en février, le Groupe a également organisé le forum de recrutement digital Hello Handicap avec l’ensemble de ses métiers. Destinée au recrutement des personnes en situation de handicap, la plateforme du forum « Hello Handicap avec Bouygues » a proposé aux candidats plus de 1 000 offres en CDI, CDD et apprentissage. Sur les 2 000 candidatures reçues, tous les candidats sélectionnés ont bénéficié d’un entretien avec un recruteur au sein du Groupe.

Les métiers du Groupe ont également présenté, à l’occasion de la septième édition du salon Viva Technology à Paris, des innovations au cœur des transitions digitale, environnementale et énergétique :

  • Colas a présenté un outil de collecte et d’exploitation de données afin d’analyser l’état des chaussées et proposer ainsi une rénovation utilisant moins de matériaux ;
  • Bouygues Construction a mis en avant notamment :
    • le recours à des batteries pour alimenter ses chantiers se connectant la nuit afin de stocker l’énergie verte et l’électricité lorsque celle-ci est davantage disponible ; et.
    • l’ouverture au second semestre d’une plateforme dédiée au réemploi des matériaux de construction de second œuvre (faux plafonds, planchers, portes, etc.) encourageant une construction plus durable.
  • Equans a présenté une solution de stockage de l'énergie thermique dans les aquifères (ATES – Aquifer Thermal Energy Storage) pour une climatisation plus verte, et le logiciel de Smart charging qui ajuste au strict nécessaire le chargement de la batterie des bus électriques afin d’optimiser la consommation d'énergie et prendre soin de la batterie ;
  • Bouygues Telecom a présenté :
    • une solution de télé-rééducation développée par sa filiale Apizee (spécialisée dans les solutions de communication vidéo en temps réel), offrant au patient une rééducation à domicile en toute autonomie avec la supervision à distance d’un professionnel de santé ;
    • un droïde autonome de livraison fabriqué par TwinswHeel, capable d’acheminer des colis aux particuliers et aux entreprises ou d’opérer de la télésurveillance. Grâce à la 5G de Bouygues Telecom, ces droïdes peuvent être dirigés à distance notamment en cas d’incident. Actuellement, d’autres expérimentations sont développées dans le cadre du programme 5G Open Road ; et
    • ses dernières box écoconçues (Box WiFi 6, 5G Box, décodeur TV Bbox 4K). Cette démarche d’écoconception vise à repenser les produits et travailler avec des matériaux plus responsables permettant d’être mieux recyclés, de minimiser leur poids ou encore de faciliter la réparabilité et le reconditionnement des produits.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS FINANCIER

  • 31 octobre 2023 : résultats des neuf premiers mois 2023 (07h30 CET)

Les comptes ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis.

Retrouvez l’intégralité des comptes et annexes sur le site www.bouygues.com/resultats.

Le webcast de présentation des résultats se tiendra le 28 juillet 2023 à 09h00 (CET). Les détails de connexion sont disponibles sur le site www.bouygues.com.

La présentation sera disponible avant le démarrage du webcast sur le site www.bouygues.com/resultats.

À PROPOS DE BOUYGUESBouygues est un groupe de services diversifié, présent dans plus de 80 pays et riche de 200 000 collaborateurs au service du progrès humain dans la vie quotidienne. Porteuses de croissance, ses activités répondent à des besoins essentiels et en constante évolution : activités de construction (Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas) ; énergies et services (Equans), médias (TF1) et télécoms (Bouygues Telecom).

CONTACT INVESTISSEURS ET ANALYSTES :investors@bouygues.com • Tél. : +33 (0)1 44 20 12 29

CONTACT PRESSE :presse@bouygues.com • Tél. : +33 (0)1 44 20 12 01

BOUYGUES SA • 32 avenue Hoche • 75378 Paris cedex 08 • bouygues.com         

ACTIVITÉ COMMERCIALE DU PREMIER SEMESTRE 2023

CARNET DE COMMANDES DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

Afin de permettre l’analyse, le carnet de commandes de Bouygues Construction comprend uniquement celui du segment Bâtiment et Travaux Publics, y compris en 2022.

(millions d’euros) À fin juin 2023 À fin juin 2022 Variation  
         
Bouygues Construction 15 398 13 752 +12% a
Bouygues Immobilier 1 353 1 713 -21% b
Colas 14 071 12 936 +9% c
Total 30 822 28 401 +9% d

(a) +13% à change constants et hors principales acquisitions / cessions(b) -21% à change constants et hors principales acquisitions / cessions(c) +11% à change constants et hors principales acquisitions / cessions(d) +10% à change constants et hors principales acquisitions / cessions

BOUYGUES CONSTRUCTION, PRISES DE COMMANDES

Afin de permettre l’analyse, les prises de commandes de Bouygues Construction comprennent uniquement celles du segment Bâtiment et Travaux Publics, y compris en 2022.

(millions d’euros) S1 2023 S1 2022 Variation
       
France 2 066 1 566 +32%
International 3 890 1 977 +97%
Total 5 956 3 543 +68%

BOUYGUES IMMOBILIER, RÉSERVATIONS

(millions d’euros) S1 2023 S1 2022 Variation
       
Logement 641 868 -26%
Tertiaire 22 25 -12%
Total 663 893 -26%

COLAS, CARNET DE COMMANDES

(millions d’euros) À fin juin2023 À fin juin2022 Variation
       
France Métropole 3 573 3 385 +6%
International et Outre-Mer 10 498 9 551 +10%
Total 14 071 12 936 +9%

EQUANS, CARNET DE COMMANDES

Afin de permettre l’analyse, le carnet de commandes d’Equans inclut celui de Bouygues Energies & Services, y compris à fin décembre 2022.

(millions d’euros) À fin juin2023 À fin déc. 2022 Variation
       
Total 26 397 25 927 +2%

TF1, PART D’AUDIENCE (a)

en %  À fin juin2023 À fin juin2022 Variation
       
Total 33,6% 33,5% +0,1 pt

(a) Source Médiamétrie – Femmes de moins de 50 ans responsables des achats

BOUYGUES TELECOM, PARC CLIENTS

(en milliers) À fin juin2023 À fin déc. 2022 Variation
       
Parc Clients Mobile hors MtoM 15 600 15 499 +101
Parc Forfait Mobile hors MtoM 15 331 15 222 +109
Parc total Mobile 22 892 22 455 +437
Parc FTTH 3 263 2 993 +270
Parc total Fixe 4 756 4 670 +86

PERFORMANCE FINANCIÈRE DU PREMIER SEMESTRE 2023

Pour rappel, Bouygues Energies & Services est consolidé sein d’Equans depuis début début 2023. Afin de permettre la comparabilité des informations, les données 2022 de Bouygues Energies & Services, tel qu’il avait contribué aux chiffres de Bouygues Construction, ont été reclassées de Bouygues Construction vers Equans.

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ RÉSUMÉ DU GROUPE

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Chiffre d’affaires 26 136   18 531   +41% a
Résultat opérationnel courant des activités 727   513   +214  
Amortissement et dépréciation des incorporels reconnus lors des acquisitions (PPA)ᵇ (46)   (21)   -25  
Résultat opérationnel courant 681   492   +189  
Autres produits et charges opérationnels (80) c (44) d -36  
Résultat opérationnel 601   448   +153  
Coût de l’endettement financier net (149)   (73)   -76  
Charges d’intérêts sur obligations locatives (37)   (29)   -8  
Autres produits et charges financiers (15)   (4)   -11  
Impôt (155)   (103)   -52  
Quote-part du résultat net des co-entreprises et entités associées 46   (8)   +54  
Résultat net des activités poursuivies 291   231   +60  
Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle (66)   (84)   +18  
Résultat net part du Groupe 225   147   +78  

(a) +3% à périmètre et change constants (b) Purchase Price Allocation (Allocation du prix d’achat)(c) Dont charges non courantes de 46 M€ chez Bouygues Construction, 8 M€ chez Colas, 19 M€ chez Equans et 19 M€ chez TF1 ; et produits non courants de 11 M€ chez Bouygues Telecom et de 1 M€ chez Bouygues SA(d) Dont charges non courantes de 6 M€ chez Bouygues Construction (Bâtiment et Travaux Publics), 7 M€ chez Equans (Bouygues Energies & Services), 7 M€ chez TF1 et 34 M€ chez Bouygues SA ; et produits non courants de 10 M€ chez Bouygues Telecom

CHIFFRE D’AFFAIRES DES ACTIVITÉS DU GROUPE

(millions d’euros) S1 2023 S1 2022 Variation Effet change Effet périmètre À PCC ᶜ
             
Activités de constructiona 12 194 11 865 +3% +1% 0% +4%
dont Bouygues Construction 4 746 4 540 +5% +1% 0% +5%
dont Bouygues Immobilier 743 869 -14% 0% 0% -14%
dont Colas 6 788 6 517 +4% +1% 0% +6%
Equans 9 138 1 873 n.s n.s n.s n.s
TF1 1 038 1 187 -13% 0% +3% -9%
Bouygues Telecom 3 806 3 636 +5% 0% 0% +5%
Bouygues SA et autres 118 99 n.s - - n.s
Retraitements intra-Groupe ᵇ  (241) (190) n.s - - n.s
Chiffre d’affaires du Groupe 26 136 18 531 +41% 0% -39% +3%
dont France 13 339 11 121 +20% 0% -22% -2%
dont international 12 797 7 410 +73% +1% -64% +9%

(a) Somme des chiffres d’affaires contributifs (après retraitements internes aux activités de construction)(b) Dont retraitements intra-groupe des activités de construction(c) À périmètre et change constants

CALCUL DE L’EBITDA APRÈS LOYER a DU GROUPE

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Résultat opérationnel courant des activités du Groupe 727   513   +214  
Amortissement et dépréciation des incorporels reconnus lors des acquisitions (PPA) (46)   (21)   -25  
Charges d’intérêts sur obligations locatives (37)   (29)   -8  
Dotations nettes aux amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles 1 075   977   +98  
Dotations aux provisions et autres dépréciations nettes de reprises utilisées (20)   (59)   +39  
Reprise de provisions et dépréciations non utilisées et autres (127)   (149)   +22  
EBITDA après Loyer du Groupe 1 572   1 232   +340  

(a) Voir glossaire pour les définitions

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS À L’EBITDA APRÈS LOYERa DU GROUPE

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Activités de construction 99   70   +29  
dont Bouygues Construction 131   115   +16  
dont Bouygues Immobilier (11)   22   -33  
dont Colas (21)   (67)   +46  
Equans 286   27   +259  
TF1 277   326   -49  
Bouygues Telecom 928   830   +98  
Bouygues SA et autres (18)   (21)   +3  
EBITDA après Loyer du Groupe 1 572   1 232   +340  

(a) voir glossaire pour les définitions

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DES ACTIVITÉS DU GROUPE (ROCA)a

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Activités de construction (7)   (14)   +7  
dont Bouygues Construction 120   126   -6  
dont Bouygues Immobilier 0   16   -16  
dont Colas (127)   (156)   +29  
Equans 243   59   +184  
TF1 152   192   -40  
Bouygues Telecom 366   309   +57  
Bouygues SA et autres (27)   (33)   +6  
Résultat opérationnel courant des activités du Groupe 727   513   +214  

(a) voir glossaire pour les définitions

TABLEAU DE PASSAGE DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DES ACTIVITÉS (ROCA) AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT (ROC) POUR LE PREMIER SEMESTRE 2023

(millions d’euros) ROCA   Amortissement de PPA ᵃ   ROC  
             
Activités de construction (7)   -4   (11)  
dont Bouygues Construction 120   0   120  
dont Bouygues Immobilier 0   0   0  
dont Colas (127)   -4   (131)  
Equans 243   0   243  
TF1 152   -2   150  
Bouygues Telecom 366   -14   352  
Bouygues SA et autres (27)   -26   (53)  
Total 727   -46   681  

(a) Amortissement et dépréciation des incorporels reconnus lors des acquisitions

TABLEAU DE PASSAGE DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DES ACTIVITÉS (ROCA) AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT (ROC) POUR LE PREMIER SEMESTRE 2022

(millions d’euros) ROCA   Amortissement de PPA ᵃ   ROC  
             
Activités de construction (14)   -4   (18)  
dont Bouygues Construction 126   0   126  
dont Bouygues Immobilier 16   0   16  
dont Colas (156)   -4   (160)  
Equans 59   0   59  
TF1 192   -3   189  
Bouygues Telecom 309   -14   295  
Bouygues SA et autres (33)   0   (33)  
Total 513   -21   492  

(a) Amortissement et dépréciation des incorporels reconnus lors des acquisitions

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DU GROUPE (ROC)

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Activités de construction (11)   (18)   +7  
dont Bouygues Construction 120   126   -6  
dont Bouygues Immobilier 0   16   -16  
dont Colas (131)   (160)   +29  
Equans 243   59   +184  
TF1 150   189   -38  
Bouygues Telecom 352   295   +57  
Bouygues SA et autres (53)   (33)   -21  
Résultat opérationnel courant du Groupe 681   492   +189  

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL DU GROUPE

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Activités de construction (65)   (24)   -41  
dont Bouygues Construction 74   120   -46  
dont Bouygues Immobilier 0   16   -16  
dont Colas (139)   (160)   +21  
Equans 224   52   +172  
TF1 131   182   -51  
Bouygues Telecom 363   305   +58  
Bouygues SA et autres (52)   (67)   +15  
Résultat opérationnel du Groupe 601 a 448 b +153  

(a) Dont charges non courantes de 46 M€ chez Bouygues Construction, 8 M€ chez Colas, 19 M€ chez Equans et 19 M€ chez TF1 ; et produits non courants de 11 M€ chez Bouygues Telecom et de 1 M€ chez Bouygues SA(b) Dont charges non courantes de 6 M€ chez Bouygues Construction (Bâtiment et Travaux Publics), 7 M€ chez Equans (Bouygues Energies & Services), 7 M€ chez TF1 et 34 M€ chez Bouygues SA ; et produits non courants de 10 M€ chez Bouygues Telecom

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT NET PART DU GROUPE

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Activités de construction (53)   (27)   -26  
dont Bouygues Construction 79   92   -13  
dont Bouygues Immobilier 0   9   -9  
dont Colas (132)   (128)   -4  
Equans 148   43   +105  
TF1 46   56   -10  
Bouygues Telecom 192   174   +18  
Bouygues SA et autres (108)   (99)   -9  
Résultat net part du Groupe 225   147   +78  

ENDETTEMENT (-) / EXCÉDENT (+) FINANCIER NET PAR MÉTIER

(millions d’euros) À fin juin 2023   À fin déc. 2022   Variation  
             
Bouygues Construction 2 731   3 612   -881  
Bouygues Immobilier (329)   (156)   -173  
Colas (1 349)   (292)   -1 057  
Equans (127)   181   -308  
TF1 365   326   +39  
Bouygues Telecom (3 112)   (2 303)   -809  
Bouygues SA et autres (8 752)   (8 808)   +56  
Endettement (-) / Excédent (+) financier net (10 573)   (7 440)   -3 133  
Obligations locatives courantes et non courantes (2 639)   (2 605)   -34  

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AUX INVESTISSEMENTS D’EXPLOITATION NETS DU GROUPE

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Activités de construction 79   65   +14  
dont Bouygues Construction 7   17   -10  
dont Bouygues Immobilier 1   1   0  
dont Colas 71   47   +24  
Equans 110   6   +104  
TF1 112   139   -27  
Bouygues Telecom 855   837   +18  
Bouygues SA et autres (25)   17   -42  
Investissements d’exploitation nets du Groupe 1 131   1 064   +67  

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU CASH-FLOW LIBRE DU GROUPE

(millions d’euros) S1 2023   S1 2022   Variation  
             
Activités de construction (91)   (59)   -32  
dont Bouygues Construction 112   127   -15  
dont Bouygues Immobilier (9)   17   -26  
dont Colas (194)   (203)   +9  
Equans 158   42   +116  
TF1 100   137   -37  
Bouygues Telecom (37)   (82)   +45  
Bouygues SA et autres (119)   (82)   -37  
Cash-flow libre du Groupe 11   (44)   +55  

(a) voir glossaire pour les définitions

GLOSSAIRE

Activités de construction : Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas.

Activités d’énergies et services : Equans.

ABPU (Average Billing Per User) :

  • dans le Mobile, il est égal à la somme des chiffres d’affaires Mobile facturés au client pour les clients Grand Public et Entreprise divisée par le nombre de clients moyen sur la période. Il ne prend pas en compte les cartes SIM MtoM et SIM gratuites ;
  • pour le Fixe, il est égal à la somme des chiffres d’affaires Fixe facturés au client pour les clients Grand Public (hors Entreprises) divisée par le nombre de clients moyen sur la période.

BtoB (business to business) : décrit les activités d'échanges entre les entreprises.

Carnet de commandes (Bouygues Construction, Colas, Equans) : représente le volume d'activité restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l’obtention de l’ordre de service et la levée des conditions suspensives).

Carnet de commandes (Bouygues Immobilier) : il est composé du chiffre d’affaires des ventes notariées restant à réaliser et du montant du chiffre d’affaires total des réservations signées restant à notarier. En application de la norme IFRS 11, Bouygues Immobilier exclut de son carnet de commandes le chiffre d’affaires des réservations réalisées à travers des sociétés mises en équivalence (société en co-promotion en cas de contrôle conjoint).

Cash-flow libre : capacité d’autofinancement nette (déterminée après coût de l’endettement financier net, après charges d’intérêts sur obligations locatives et après impôts décaissés) diminuée des investissements nets d’exploitation ainsi que du remboursement des obligations locatives. Il est calculé avant variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité et hors fréquences.

Chiffre d’affaires Autres (Bouygues Telecom) : différence entre le chiffre d’affaires total de Bouygues Telecom et le chiffre d’affaires Services. Il comprend en particulier :

  • les ventes de terminaux, d’accessoires, d’assurances ou autres ;
  • les revenus d’itinérance ;
  • les prestations de services autres que Telecom (construction de sites ou installation de lignes FTTH) ;
  • le cofinancement publicitaire.

Chiffre d’affaires Services (Bouygues Telecom) :Il comprend :

  • le chiffre d’affaires facturé au client qui intègre :

Dans le Mobile :

  • pour les clients Grand Public : le chiffre d’affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée ;
  • pour les clients Entreprises : le chiffre d’affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée, ainsi que le chiffre d’affaires des services rendus aux entreprises ;
  • le chiffre d’affaires du Machine-To-Machine (MtoM) ;
  • le chiffre d’affaires de l’itinérance (roaming Visiteurs) ;
  • le chiffre d’affaires réalisé avec les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO).

Dans le Fixe :

  • pour les clients Grand Public, le chiffre d’affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et Replay TV) et le chiffre d’affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d’équipements ;
  • pour les clients Entreprises, le chiffre d’affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et Replay TV) et le chiffre d’affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d’équipements, ainsi que le chiffre d’affaires des services rendus aux entreprises ;
  • le chiffre d’affaires de vente en gros réalisé avec d’autres opérateurs de réseaux fixes.
  • le revenu des appels entrants Voix et SMS ;
  • l’étalement de la subvention sur la durée de vie prévisionnelle du client, conséquence d’IFRS 15 ;
  • l’activation, puis l’étalement sur la durée de vie prévisionnelle du client des chiffres d’affaires liées aux mises en services.

EBITDA après Loyer : correspond au résultat opérationnel courant, après prise en compte des charges d’intérêts sur obligations locatives, corrigé des dotations nettes aux amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles, aux provisions et autres dépréciations ainsi que des effets liés aux pertes de contrôle. Ces derniers concernent l’impact lié aux réévaluations des lots conservés.

Évolution du chiffre d’affaires à périmètre et change constants :

  • à change constant : évolution après conversion du chiffre d’affaires en devises de la période en cours aux taux de change de la période de comparaison ;
  • à périmètre constant : évolution du chiffre d’affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon suivante : 
    • en cas d’acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d’affaires de la société acquise qui n’a pas de correspondance dans la période de comparaison ;
    • en cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d’affaires de la société cédée qui n’a pas de correspondance dans la période en cours.

Excédent / Endettement financier net : la position de trésorerie du Groupe se calcule en tenant en compte de la trésorerie et équivalents de trésorerie, les soldes créditeurs de banque, les dettes financières non courantes et courantes et les instruments financiers. L’endettement/excédent financier n’inclut pas les obligations locatives non courantes et courantes. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s’agit respectivement d’un excédent financier net ou d’un endettement financier net. Les principaux éléments de variation de l’endettement net sont présentés en note 7 de l’annexe aux comptes consolidés au 30 juin 2023 disponible sur le site internet du groupe Bouygues.

FTTH (Fiber to the Home - Fibre jusqu’à l’abonné) : correspond au déploiement de la fibre optique depuis le nœud de raccordement optique (lieu d’implantation des équipements de transmission de l’opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel (définition de l’Arcep).

Marge d’EBITDA après Loyer (Bouygues Telecom) : EBITDA après Loyer sur chiffre d’affaires Services.

MtoM : les communications Machine-To-Machine ou MtoM consistent en la mise en relation de machines ou d’objets intelligents, ou entre un objet intelligent et une personne, avec un système d’information via des réseaux de communications mobiles généralement sans intervention humaine.

Prises FTTH sécurisées : prises pour lesquelles l’horizontal est déployé ou en cours de déploiement ou commandé et ce, jusqu’au point de mutualisation.

Prises FTTH commercialisées : prises pour lesquelles l’horizontal et la verticale sont déployés et connectés via le point de mutualisation.

Prise de commandes (Bouygues Construction, Colas) : une affaire est enregistrée dans la prise de commandes dès lors que le contrat est signé et entré en vigueur (obtention de l'ordre de service et levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement est mis en place. Le montant enregistré correspond au chiffre d’affaires à réaliser sur cette affaire.

Réservations en valeur (Bouygues Immobilier) : montant exprimé en euro de la valeur des biens immobiliers réservés sur une période donnée.

  • logements : somme des valeurs des contrats de réservation, unité et bloc, signés par les clients et validés en interne, nettes des désistements enregistrés ;
  • immeubles de bureaux : ils sont enregistrés dans les réservations à la vente notaire ;
  • pour les opérations immobilières réalisées en co-promotion :
    • si Bouygues Immobilier détient le contrôle exclusif de la société de co-promotion (intégration globale), alors 100 % des montants sont intégrés dans les réservations ;
    • s’il y a contrôle conjoint (société mise en équivalence), alors l’activité commerciale est enregistrée à hauteur de la quote-part détenue dans la société de co-promotion.

Résultat opérationnel courant des activités : le Résultat Opérationnel Courant des Activités (ROCA) correspond au résultat opérationnel courant avant prise en compte des amortissements et dépréciations des actifs incorporels reconnus lors des acquisitions (PPA).

Wholesale : marché de la « vente en gros » aux opérateurs de communications électroniques.

1 Dont charges non courantes de 46 M€ chez Bouygues Construction, 8 M€ chez Colas, 19 M€ chez Equans, et 19 M€ chez TF1 ; et produits non courants de 11 M€ chez Bouygues Telecom et 1 M€ chez Bouygues SA2 Endettement net / capitaux propres3 Cash flow libre avant coût de la dette nette, charges d'intérêt sur les obligations de location et impôts décaissés4 Hors quote-part des co-promotions5 Hors quote-part des co-promotions 6 33,6% chez les FRDA (+0,1 point sur un an) et 30,2% chez les individus âgés de 25-49 ans (+0,1 point sur un an)7 ABPU T2 2023 - L’ABPU Mobile n’est plus retraité de l’impact roaming8 Correspondant à 308 M€ majorés des intérêts légaux pour 2 M€ dans le cadre du litige sur les offres groupant smartphones et forfaits mobiles9 Voir communiqué de presse de Bouygues Telecom publié le 16 mai 202310 Endettement net / capitaux propres

 

Pièce jointe

  • Le communiqué de presse - S1 2023
Bouygues (EU:EN)
Historical Stock Chart
From Jan 2024 to Feb 2024 Click Here for more Bouygues Charts.
Bouygues (EU:EN)
Historical Stock Chart
From Feb 2023 to Feb 2024 Click Here for more Bouygues Charts.