L’OPÉRATION FERA DE MOODY’S UNE SOCIÉTÉ MONDIALE INTÉGRÉE D’ÉVALUATION DES RISQUES  

  • Cette importante initiative industrielle accélère la stratégie mondiale intégrée de Moody’s dans l’évaluation des risques
  • Élargissement des capacités d’analyse des risques climatiques, cyber et de chaîne d'approvisionnement en évolution rapide
  • Renforcement des capacités d’innovation et du profil de croissance durable de Moody’s, consolidant sa position de leadership dans le secteur du risque d'assurance et au-delà
  • Augmentation immédiate de près de 500 millions USD des revenus tirés des activités d’analyse et de données d’assurance
  • Moody’s tiendra une conférence téléphonique à 11h30 (heure de l'Est) le 5 août 2021

Moody’s Corporation (NYSE : MCO) et RMS ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif pour le rachat par Moody’s de RMS, un grand fournisseur mondial de modélisations et d’analyses des risques climatiques et de catastrophes naturelles, à Daily Mail and General Trust plc (LON : DMGT) pour environ 2 milliards USD. L’acquisition augmentera immédiatement de près de 500 millions USD les revenus des activités commerciales de Moody’s dans les analyses et les données d’assurance, et accélérera le développement des capacités mondiales intégrées de la Société en matière de risque pour être prête à aborder la prochaine génération d’évaluations des risques.

Avec plus de 400 modèles de risque couvrant 120 pays, RMS est le plus important fournisseur mondial de modélisations des risques climatiques et de catastrophes naturelles pour les secteurs mondiaux de l’assurance et de la réassurance multirisques. Pour l’exercice clos au 30 septembre 2021, RMS prévoit de générer un chiffre d’affaires d’environ 320 millions USD1 et un résultat d'exploitation ajusté d’environ 55 millions USD1.

« Les leaders d’aujourd’hui sont confrontés à un univers interdépendant complexe de risques et de parties prenantes », a déclaré Rob Fauber, président-directeur général de Moody’s. « Dans le contexte d’une pandémie mondiale, d’une crise climatique et d’une augmentation des cyberattaques, nos clients doivent gérer un éventail de risques plus vaste que jamais. Nous sommes ravis d’ajouter RMS et son équipe de scientifiques des données, de modélisateurs et d’ingénieurs en logiciel de premier plan mondial à la famille Moody’s pour contribuer à accélérer les solutions qui permettent aux clients d’accroître leur résilience et de prendre de meilleures décisions. »

« Moody’s est en excellente adéquation avec RMS et nos clients », a affirmé Karen White, présidente-directrice générale de RMS. « Les risques globaux sont maintenant plus complexes, connectés et systémiques. Le changement climatique et les événements catastrophiques comme les conditions météorologiques extrêmes, les pandémies et les cyberattaques ont des répercussions plus larges et plus néfastes dans pratiquement tous les secteurs. Nous partageons la vision de proposer sur nos marchés une plateforme intégrée globale d’évaluation des risques avec comme objectif d’offrir une compréhension des risques plus approfondie et plus sophistiquée et une plus grande résilience globale. Au sein de Moody’s, je suis convaincue que RMS sera en mesure d’accélérer l’innovation dans la technologie et la modélisation, tout en combinant avec les offres de données et d’analyses de base de Moody’s pour obtenir des solutions puissantes et holistiques. L’équipe et moi-même sommes ravis d’offrir davantage de valeur aux clients alors que nous transformons notre manière de comprendre et d’atténuer les risques du futur. »

L’acquisition s'appuie sur les clientèles et capacités complémentaires de Moody’s et de RMS dans les segments de l’assurance et de la réassurance vie et multirisques. Moody’s propose des solutions financières et de gestion du risque de premier plan aux assureurs-vie, comme la tarification, la gestion de capital, ainsi que des capacités de reporting financier et réglementaire. RMS propose des solutions complètes pour la modélisation des risques climatiques et de catastrophes aux assureurs et réassureurs multirisques, leur permettant de mieux comprendre, mesurer et gérer le risque. En poursuivant l’innovation et en combinant les principaux atouts et offres des deux sociétés, RMS accélérera de manière significative la stratégie intégrée d’évaluation des risques de Moody’s pour les clients dans le secteur de l’assurance et au-delà, avec d’importantes capacités dans les risques climatiques, cyber, dans l’immobilier commercial et les chaînes d'approvisionnement.

Au sein de la plateforme de Moody’s Analytics, RMS devrait générer jusqu’à 150 millions USD de chiffre d'affaires annualisé supplémentaire d’ici 2025. Sur la base des PCGR américains, l’acquisition devrait être relutive pour le BPA dilué de Moody’s en 2025 et, en excluant l'amortissement du prix d'achat, elle devrait être relutive pour le BPA dilué ajusté en 2024.

Moody’s financera la transaction grâce à de l'encaisse et à l’émission de nouveaux titres d'emprunt. L’acquisition devrait être clôturée à la fin du T3 2021, sous réserve du respect des conditions de clôture habituelles, dont l’expiration ou la levée de toute période d'attente réglementaire applicable.

En raison de l’acquisition de RMS, Moody’s a mis à jour ses prévisions pour l’exercice 2021 complet2. Les rachats d'actions devraient à présent atteindre environ 750 millions USD, sous réserve d’une trésorerie disponible, des conditions de marché et d’autres décisions en cours en matière d’allocation de capitaux. Par ailleurs, le BPA dilué de Moody’s pour l’exercice 2021 complet est dorénavant attendu entre 10,90 et 11,20 $. Les perspectives de BPA dilué ajusté de la Société pour 2021 restent dans la fourchette de 11,55 à 11,85 $2.

Moody’s a été conseillée dans le cadre de la transaction par Centerview Partners LLC et Paul Hastings LLP.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE et DOCUMENTS POUR LES INVESTISSEURS

Moody’s tiendra une conférence téléphonique pour parler de cette acquisition à 11h30 (heure de l'Est) le 5 août 2021. Les personnes aux États-Unis et au Canada peuvent accéder à la conférence téléphonique en composant le +1-877-400-0505. Les autres participants doivent composer le +1-720-452-9084. Veuillez rejoindre la conférence téléphonique au plus tard à 11h20 (heure de l'Est). Le code d’accès à la conférence est : 2686955.

La conférence sera également diffusée sur l’Internet accompagnée d’une présentation de diapositives, accessible via la section “Events and Presentations” du site Internet de Moody’s consacré aux relations avec les investisseurs, ir.moodys.com. La webdiffusion sera disponible jusqu’au 3 septembre 2021 à 15h30 (heure de l'Est).

Une rediffusion de la téléconférence sera disponible à partir de 15h30 (heure de l'Est) le 5 août 2021, et jusqu’au 3 septembre 2021 à 15h30 (heure de l'Est). La rediffusion sera accessible depuis les États-Unis et le Canada en composant le +1-888-203-1112. Les autres participants peuvent y accéder en composant le +1-719-457-0820. Le code de confirmation pour la rediffusion est : 2686955.

Un entretien filmé avec Rob Fauber, PDG, sera mis à disposition sur ir.moodys.com.

*****

À PROPOS DE MOODY’S CORPORATION

Moody’s (NYSE : MCO) est une société d'évaluation des risques, intégrée et d’envergure mondiale, qui permet aux organisations de prendre de meilleures décisions. Ses données, solutions d’analyse et perspectives aident les décideurs à identifier les opportunités et à gérer les risques inhérents aux activités commerciales avec d'autres parties. Nous pensons qu’une plus grande transparence, des décisions plus éclairées et un accès équitable à l’information ouvrent la porte à un progrès partagé. Avec plus de 11 500 employés dans plus de 40 pays, Moody’s combine une présence internationale avec une expertise locale et plus d’un siècle d’expérience sur les marchés financiers. Pour en savoir plus, consultez moodys.com/about.

À PROPOS DE RMS

Risk Management Solutions, Inc. (RMS) façonne la vision mondiale du risque pour les assureurs, les réassureurs, les organisations de services financiers et le secteur public. Nous permettons aux organisations d’évaluer et de gérer les risques mondiaux dus aux catastrophes naturelles et d’origine humaine, dont les ouragans, les tremblements de terre, les inondations, le changement climatique, les cyberattaques et les pandémies. Les modèles de RMS sous-tendent le secteur de l'assurance multirisques, dont la valeur s’élève à près de 2 000 milliards de dollars, et de nombreux assureurs, réassureurs et courtiers partout dans le monde font confiance à la science de la modélisation de RMS.

RMS a aidé à lancer le secteur des risques liés aux catastrophes et continue d’être à la pointe de l'innovation en associant de manière unique la science, la technologie et plus de 300 modèles de risques de catastrophes. Les dirigeants dans de multiples secteurs peuvent faire face aux risques de demain avec RMS Risk Intelligence™ (RI), notre plateforme Cloud ouverte et unifiée pour le risque global, leur permettant de tirer profit des modèles HD, des riches couches de données, des applications intuitives et des API de RMS.

Pour mieux accompagner la transition du secteur vers une gestion moderne des risques, RMS a développé la Risk Data Open Standard (RDOS), une norme moderne et ouverte de schéma de données conçue pour être extensible, flexible et à l’épreuve du temps dans les systèmes de modélisation et d’analyse.

RMS est un partenaire de solutions de confiance permettant une gestion efficace des risques pour une meilleure prise de décisions d'affaires en matière d’identification, de sélection et d’atténuation des risques, de souscription et de gestion de portefeuille.

Visitez RMS.com pour en savoir plus et suivez-nous sur LinkedIn et Twitter.

Déclaration libératoire au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995

Certains énoncés contenus dans le présent document sont des énoncés prospectifs basés sur les attentes, les plans et les perspectives futurs concernant les affaires et les activités de Moody’s, qui impliquent un certain nombre de risques et d'incertitudes. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent document sont formulés à la date de la présente, et Moody’s décline toute obligation de compléter, mettre à jour ou réviser ces énoncés de manière continue, que ce soit à la suite d’événements ultérieurs, de changements dans les prévisions ou pour toute autre raison. Relativement aux dispositions d'exonération (safe harbor) de la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995, Moody’s identifie certains facteurs qui pourraient entraîner une différence éventuellement substantielle entre les résultats réels et ceux qui figurent dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs, risques et incertitudes incluent, sans toutefois s’y limiter, (i) dans la mesure où ils se rapportent à la transaction proposée : les coûts encourus en négociant et finalisant la transaction proposée, notamment le détournement du temps et de l'attention de notre équipe de gestion ; la capacité des parties à mener à bien l’acquisition proposée aux conditions escomptées et selon le calendrier prévu, dont l’obtention des approbations réglementaires (sans que ne soient imposées des conditions importantes) ; la possibilité que les conditions de clôture ne soient pas satisfaites et que la transaction ne soit pas finalisée ; ne pas avoir à faire face à des responsabilités importantes imprévues ; les risques liés à l’intégration des opérations, produits et employés des Vendeurs dans Moody’s et la possibilité que les synergies anticipées et les autres avantages de l’acquisition proposée ne se réalisent pas dans les montants prévus ou dans les délais escomptés ; les risques que l’acquisition proposée pourrait avoir une incidence défavorable sur l’activité des Vendeurs ou leurs prospects, y compris, sans limitation, sur les relations avec les vendeurs, les fournisseurs ou les clients ; les allégations faites, de temps à autre, par les vendeurs, les fournisseurs ou les clients ; les évolutions sur les marchés des États-Unis, d’Inde ou mondiaux qui ont un effet défavorable sur les activités des Vendeurs ; l'issue d’éventuelles poursuites judiciaires à la suite de l’annonce de l’acquisition proposée ; tout changement significatif sur les marché du crédit dans la mesure où il augmenterait le coût du financement de la transaction ; ainsi que la capacité des Vendeurs à réussir à se conformer aux diverses réglementations gouvernementales applicables à leur activité, car il en existe de temps à autre, et le risque de tout manquement y afférent ; et (ii) dans la mesure où ils concernent Moody’s de manière générale : l’impact de la COVID-19 sur la volatilité sur les marchés financiers des États-Unis et mondiaux, sur les conditions économiques générales et sur le PIB des États-Unis et dans le monde, et sur les propres opérations et le personnel de Moody’s ; les futurs ralentissements économiques et perturbations du marché du crédit au niveau mondial, qui pourraient affecter le volume de la dette et des autres titres émis sur les marchés de capitaux nationaux et/ou mondiaux ; d’autres questions qui pourraient affecter le volume de la dette et des autres titres émis sur les marchés de capitaux nationaux et/ou mondiaux, notamment les questions de réglementation, de qualité de crédit, les fluctuations des taux d'intérêt et toute autre volatilité sur les marchés financiers comme à la suite du Brexit et les incertitudes alors que les entreprises abandonnent le LIBOR ; le niveau d’activité dans les fusions et acquisitions aux États-Unis et à l’étranger ; l’efficacité incertaine et les possibles conséquences collatérales des actions des gouvernements américain et étrangers affectant les marchés du crédit, le commerce international et la politique économique, y compris celles liées aux droits de douane, aux conventions fiscales et aux barrières commerciales ; les préoccupations du marché affectant notre crédibilité ou les perceptions du marché par rapport à l’intégrité ou à l’utilité des agences de notation de crédit indépendantes ; le lancement de produits ou technologies concurrents par d’autres sociétés ; les pressions tarifaires des concurrents et/ou des clients ; le niveau de succès du développement de nouveaux produits et de l’expansion mondiale ; l’impact de la réglementation en tant que NRSRO (organisation de notation statistique reconnue au niveau national), la possibilité de nouvelles législations et réglementations aux États-Unis, au niveau des États et au niveau local ; la possibilité d’une concurrence et de réglementations accrues dans l’UE et d’autres juridictions étrangères ; l’exposition à des litiges liés à nos opinions de notation, ainsi que tout autre litige, procédure gouvernementale ou réglementaire, investigation ou enquête dont Moody’s pourrait faire l’objet de temps à autre ; les dispositions de la législation américaine modifiant les normes de plaidoirie et les réglementations de l’UE modifiant les normes en matière de responsabilité, applicables aux agences de notation du crédit d'une manière défavorable à ces dernières ; les dispositions des réglementations européennes imposant des exigences procédurales et de fond additionnelles sur la tarification des services et l’expansion des attributions de surveillance en vue d’inclure des notations non-UE utilisées à des fins réglementaires ; la perte possible de salariés clés ; les défaillances ou dysfonctionnements dans nos opérations et notre infrastructure ; toute vulnérabilité liée aux cybermenaces et toute autre question de cybersécurité ; l’issue de tout examen par les autorités fiscales de contrôle des initiatives globales de Moody’s en matière de planification fiscale ; l’exposition à de possibles sanctions criminelles ou recours civils si Moody’s ne respecte pas les lois et réglementations étrangères et américaines applicables dans les juridictions où Moody’s exerce des activités, notamment les lois sur la protection des données et le respect de la vie privée, les lois sur les sanctions, les lois anti-corruption et les lois locales interdisant le versement de pots-de-vin à des fonctionnaires gouvernementaux ; l’impact des fusions, acquisitions et autres regroupements d'entreprises et la capacité de Moody’s à réussir l’intégration des entreprises acquises ; la volatilité des taux monétaires et de change ; le niveau des flux de trésorerie futurs ; le niveau des investissements en capitaux ; et un déclin de la demande pour les outils de gestion du risque de crédit de la part des institutions financières. Ces facteurs, risques et incertitudes, ainsi que d’autres risques et incertitudes susceptibles de provoquer un écart important entre les résultats réels de Moody’s et les résultats envisagés, exprimés, projetés, anticipés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs, sont aujourd’hui amplifiés par l’épidémie de COVID-19, ou pourraient l’être à l’avenir ; ils sont décrits plus en détail dans la rubrique “Risk Factors” dans la Partie I de l’article 1A du rapport annuel de Moody’s sur le Formulaire 10-K pour l’exercice clos au 31 décembre 2020, et dans d’autres documents déposés à l’occasion par Moody’s auprès de la Commission américaine des opérations de Bourse (la ”SEC”) ou dans les documents intégrés aux présentes ou auxquels il est fait référence. Nous avertissons les actionnaires et les investisseurs que la survenue de n’importe lequel de ces facteurs, risques ou incertitudes pourrait provoquer un écart important entre les résultats réels de Moody's et les résultats envisagés, exprimés, projetés, anticipés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs, qui pourrait avoir une incidence défavorable importante sur les activités, les résultats d'exploitation et la situation financière de Moody's. De nouveaux facteurs sont susceptibles d’émerger de temps à autre et il n’est pas possible pour Moody's de les prédire, elle n’est pas non plus en mesure d’évaluer l’effet potentiel que peut avoir sur elle un quelconque nouveau facteur.

Tableau 1 - Perspectives pour 2021

Les perspectives actualisées de Moody’s pour 2021 reflètent de nombreuses hypothèses au sujet de nombreux facteurs susceptibles d’affecter ses activités sur la base des informations examinées par la direction jusqu’à la date d’aujourd’hui, y compris les observations et hypothèses concernant l’impact de la COVID-19, les réponses à la pandémie de la part des gouvernements, des régulateurs, des entreprises et des particuliers, ainsi que les répercussions sur les taux d'intérêt, les taux de change des devises étrangères et la liquidité et l’activité des marchés de capitaux dans différents secteurs des marchés de la dette. Ces perspectives actualisées supposent une clôture de l’acquisition de RMS vers la fin du troisième trimestre 2021. Les perspectives reflètent également les hypothèses au sujet des conditions économiques générales et de la croissance du PIB aux États-Unis et dans la zone euro, ainsi que les propres opérations et le personnel de la société. Les perspectives en date du 5 août 2021 incorporent diverses hypothèses macroéconomiques comme : (a) des augmentations du PIB américain et de la zone euro pour l’exercice 2021 complet d’environ 6 à 7 % et 4 à 5 %, respectivement ; (b) des écarts de taux d'intérêt à haut rendement aux États-Unis qui restent en-dessous de la moyenne historique d’environ 500 points de base ; (c) une baisse des chiffres du chômage aux États-Unis en-dessous de 5 % ; et (d) une baisse en-dessous de 2 % des taux de défaillance sur le haut rendement dans le monde d’ici fin 2021. Les prévisions de recettes de Moody's dans son activité notation supposent des hausses des émissions nominales globales de MIS pour l’exercice complet jusqu’à atteindre un faible taux de croissance à un chiffre. Tandis que la durée et la gravité de la crise liée à la COVID-19 sont inconnues, la société a fonctionné correctement jusqu’à ce jour et les perspectives de Moody’s supposent que la société continuera de ne pas subir un impact négatif substantiel dans sa capacité à mener ses opérations en raison de la COVID-19. Les implications de la COVID-19 ou d’autres situations ou développements sont susceptibles d’affecter ces facteurs, ainsi que de nombreux autres, qui pourraient également amener les résultats réels à différer sensiblement des prévisions de Moody’s. Ces hypothèses sont sujettes à des incertitudes, et les résultats réels pour l’exercice 2021 complet pourraient différer sensiblement des prévisions actuelles de Moody’s. En outre, les prévisions de Moody’s supposent une conversion en devises étrangères. Spécifiquement, nos prévisions reflètent des taux de change pour la livre sterling (£) de 1,38 $ pour 1 £ et pour l’euro (€) de 1,19 $ pour 1 € pour le reste de l’année.

Prévisions de Moody's Corporation pour l’exercice 2021 complet en date du 5 août 2021

MOODY'S CORPORATION

Prévisions actuelles(2)

Dernières prévisions rendues publiques

Recettes

augmentation pour atteindre un peu plus de 10 %

NC

Charges d’exploitation

environ 10 %

augmentation pour atteindre environ 5 %

Marge d’exploitation

45 à 46 %

environ 47 %

Marge d’exploitation ajustée(1)

environ 50%

environ 51 %

Intérêts débiteurs, nets

160 à 180 millions USD

NC

Taux d’imposition effectif

20 à 22 %

NC

BPA dilué

entre 10,90 et 11,20 $

entre 10,95 et 11,25 $

BPA dilué ajusté(1)

entre 11,55 et 11,85 $

NC

Flux de trésorerie d'exploitation

entre 2,3 et 2,4 milliards USD

NC

Flux de trésorerie disponible(1)

entre 2,2 et 2,3 milliards USD

NC

Rachats d'actions

environ 750 millions USD (sous réserve d’une trésorerie disponible, des conditions de marché et d’autres décisions en cours en matière d’allocation de capitaux)

environ 1,5 milliard USD (sous réserve d’une trésorerie disponible, des conditions de marché et d’autres décisions en cours en matière d’allocation de capitaux)

Moody's Investors Service (MIS)

Prévisions actuelles

Dernières prévisions rendues publiques

Chiffre d’affaires mondial de MIS

augmentation pour atteindre un peu moins de 10 %

NC

Marge d’exploitation ajustée de MIS(1)

environ 61 %

NC

Moody's Analytics (MA)

Prévisions actuelles

Dernières prévisions rendues publiques

Chiffre d’affaires mondial de MA

augmentation pour atteindre environ 15 %

augmentation pour atteindre un peu plus de 10 %

Marge d’exploitation ajustée de MA(1)

environ 29 %

30 à 31 %

NC - Il n’y a pas de différence entre les prévisions actuelles de la Société et les dernières prévisions rendues publiques pour cette rubrique. Remarque : Toutes les prévisions actuelles en date du 5 août 2021. Toutes les dernières prévisions rendues publiques sont en date du 28 juillet 2021. (1) Ces indicateurs sont des mesures ajustées. Voir ci-dessous pour un rapprochement de ces mesures avec leur mesure conforme aux PCGR américains qui s'en rapproche le plus. (2) Inclut des hypothèses liées à la conformité de RMS par rapport aux conventions comptables de Moody’s, ainsi que l’impact estimé des ajustements comptables relatifs à l'acquisition.

Tableau 1 - Perspectives pour 2021 (suite)

Vous trouverez ci-après des rapprochements des mesures prévisionnelles ajustées de la Société avec leur mesure conforme aux PCGR américains qui s'en rapproche le plus :

 

Projection pour l’exercice clos au 31 décembre 2021

Prévision de marge d'exploitation

45 à 46 %

Dépréciation et amortissement

Environ 4,5 %

Restructuration

Négligeable

Prévision de marge d'exploitation ajustée

Environ 50%

 

 

 

 

 

Projection pour l’exercice clos au 31 décembre 2021

Prévision de flux de trésorerie d'exploitation

2,3 à 2,4 milliards USD

Moins : Dépenses en capital

Environ 100 millions de dollars

Prévision de flux de trésorerie disponible

2,2 à 2,3 milliards USD

 

 

 

 

 

Projection pour l’exercice clos au 31 décembre 2021

Prévision de BPA dilué

10,90 à 11,20 $

Amortissement des actifs incorporels liés à l’acquisition

Environ 0,65 $

Restructuration

Négligeable

Prévision de BPA dilué ajusté

Entre 11,55 et 11,85 $

 

 

1 Les mesures financières projetées de RMS pour l’exercice clos au 30 septembre 2021 sont assujetties à la conformité finale avec les conventions comptables de Moody’s.

2 Veuillez vous référer au Tableau 1 – “Perspectives pour 2021” pour une liste complète des prévisions et pour un rapprochement entre toutes les mesures ajustées mentionnées dans ce communiqué de presse et les PCGR américains, ainsi que les hypothèses utilisées par la Société en rapport avec ses prévisions. Suppose une clôture de l’acquisition à la fin du T3 2021.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

SHIVANI KAK Relations avec les investisseurs 212.553.0298 shivani.kak@moodys.com

MICHAEL ADLER Communications d’entreprise 212.553.4667 michael.adler@moodys.com

moodys.com ir.moodys.com moodys.com/csr moodys.com/esg

Moodys (NYSE:MCO)
Historical Stock Chart
From Nov 2021 to Dec 2021 Click Here for more Moodys Charts.
Moodys (NYSE:MCO)
Historical Stock Chart
From Dec 2020 to Dec 2021 Click Here for more Moodys Charts.