(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se maintient dans le rouge en cette journée fériée en France (-0,3% à 5.512 points), dans l'attente de la décision de Donald Trump concernant l'accord nucléaire iranien.

Celle-ci, qu'il annoncera au plus tard en fin de journée, est jugée décisive pour les marchés, et notamment pour le pétrole.

'La décision de Donald Trump va s'avérer particulièrement importante pour le marché pétrolier, dans la mesure où elle pourrait signifier la mise en place de nouvelles sanctions à l'encontre des exportations d'hydrocarbures iraniennes', prévient-on chez Danske Bank.

'Le risque de sanctions affectant la production iranienne conjuguée à une éventuelle panique au Venezuela pourrait envoyer le baril de Brent en direction des 80 ou 85 dollars,' estime la banque danoise.

En attendant, le baril de Brent reste juste au-dessus de la barre des 75 dollars, en léger repli. L'euro recule également, à 1,1886 dollars (-0,3%).

Du coté des valeurs, la plus forte baisse des valeurs du CAC se trouve du côté de LafargeHolcim. Le titre du groupe de matériaux de construction perd 3,3% de sa valeur, sur fond de recul d'un Ebitda sous-jacent, en baisse de 13,4% à 700 millions de francs suisses au titre du premier trimestre 2018. Et ce, même si le chiffre d'affaires est resté stable durant les trois premiers mois de l'année.

'Le T1 a clairement été impacté par des éléments exceptionnels (baisse de 29% de l'EBITDA organique en Europe alors que les perspectives s'améliorent, baisse de 30% en Afrique Moyen Orient alors que l'effet de base devient plus facile au S2...) et nous restons convaincus que le groupe va atteindre ses objectifs 2018', estimait ce matin le broker Oddo, qui maintenait sa recommandation à l'achat.

Le titre BNP Paribas, pour sa part, recule encore légèrement (-0,7%). Le groupe bancaire pâtit encore de la publication d'un résultat net part en repli de 17,3% à 1,57 milliard d'euros et d'un résultat brut d'exploitation en diminution de 20,1% à 2,54 milliards (-7,3% pour les pôles opérationnels) au titre des 3 premiers mois de l'année.

Du côté des valeurs en hausse, la meilleure performance se trouve chez PSB Industries, dont le titre gagne près de 2,6%. Le groupe a annoncé hier être entré en négociation exclusive avec Faerch Plast en vue de la cession de son pôle agroalimentaire et distribution, après avoir reçu une offre ferme portant sur une valeur d'entreprise de 81,5 millions d'euros.

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
CAC 40
Index Chart
From Jun 2021 to Jul 2021 Click Here for more CAC 40 Charts.
CAC 40
Index Chart
From Jul 2020 to Jul 2021 Click Here for more CAC 40 Charts.