Une petite société allemande de technologie, 4G Systems, a demandé à la Commission européenne de poursuivre son enquête pour concurrence déloyale à l'encontre des fabricants chinois de modems sans fil, notamment Huawei Technologies Corp. et ZTE Corp. (000063.SZ).



La Commission avait ouvert une enquête en raison de plaintes déposées par le belge Option NV (OPTI.BT), selon lesquelles Huawei et ZTE auraient utilisé les subventions publiques chinoises pour vendre leurs produits à des prix déloyaux et réduire la part de marché du groupe dans le secteur européen des modems sans fil. Or Option a retiré ses plaintes en octobre après avoir conclu un "accord de coopération" avec Huawei, dans le cadre duquel le groupe belge recevra des paiements d'un total de 41 millions d'euros de la part du géant chinois des télécommunications.



Option semblait être le seul fabricant européen de modems de réseau étendu sans fil, de type WWAN, utilisés pour connecter les ordinateurs portables à Internet via des réseaux mobiles. En conséquence, la Commission devait en principe mettre un terme à son enquête sans imposer de relèvement des droits de douane.



Or le groupe allemand 4G Systems vient de demander à la Commission de poursuivre ses investigations.



"En raison de la hausse des importations de modems de type WWAN en provenance de Chine et de la baisse des prix de ces produits en particulier depuis trois ans, 4G Systems a perdu plusieurs de ses principaux clients, par exemple T-Mobile, Vodafone, Orange et One Telenor", a déclaré le groupe allemand dans une lettre obtenue par Dow Jones Newswires. "Les suppressions d'emplois liées à ces facteurs chez 4G Systems à Hambourg ont été importantes".



-Matthew Dalton, Dow Jones Newswires



(Version française Emilie Palvadeau)

Crescent NV (EU:OPTI)
Historical Stock Chart
From Dec 2021 to Jan 2022 Click Here for more Crescent NV Charts.
Crescent NV (EU:OPTI)
Historical Stock Chart
From Jan 2021 to Jan 2022 Click Here for more Crescent NV Charts.