Mobilisation du Groupe envers l’ensemble de ses parties prenantes Bonne résistance de la performance dans un contexte très dégradé Evolution organique des ventes -15,2% Marge opérationnelle ajustée 17,5% Nombreuses mesures d’adaptation face aux conséquences de la crise Solide situation financière Poursuite du déploiement du modèle de Legrand dans un environnement toujours incertain

Regulatory News:

Benoît Coquart, Directeur Général de Legrand (Paris:LR), a déclaré :

« Mobilisation du Groupe envers l’ensemble de ses parties prenantes Dans un contexte de crise sanitaire et économique inédite, Legrand s’est mobilisé envers l’ensemble de ses parties prenantes. Le Groupe s’est en particulier attaché en priorité à protéger ses collaborateurs ainsi que ses partenaires. Legrand a par ailleurs activement accompagné ses clients dans la poursuite de leur activité, par exemple en maintenant la quasi-totalité de ses centres logistiques et de production ouverts.

Par ailleurs, soucieux d’une approche responsable face aux efforts imposés par la crise, Legrand a fait appel de manière équilibrée à l’ensemble de ses parties prenantes – dirigeants, collaborateurs, partenaires, actionnaires, société civile ou encore Etats.

Bonne résistance de la performance dans un contexte très dégradé Au premier semestre 2020, Legrand enregistre une chute de ses ventes de -12,2%, principalement liée à une baisse organique (-15,2%), particulièrement marquée au deuxième trimestre dans les principaux marchés du Groupe. Ce retrait est partiellement compensé par l’accroissement du périmètre de consolidation (+3,6%), l’impact de l’effet de change étant limité (-0,1%).

Dans ce contexte, la marge opérationnelle ajustée ressort à 17,5% soit une baisse limitée à 3 points par rapport au premier semestre 2019. Cette bonne résistance traduit notamment la mise en place immédiate d’initiatives, pour partie ponctuelles, visant à protéger la rentabilité du Groupe.

Par ailleurs, Legrand dispose d’une solide situation financière se traduisant notamment par un niveau élevé de disponibilités de trésorerie.

Poursuite du déploiement du modèle de Legrand dans un environnement toujours incertain L’évolution de la situation sanitaire et économique mondiale demeure particulièrement imprévisible. Dans ce contexte, et sous réserve d’un développement favorable de la situation sanitaire mondiale, le chiffre d’affaires devrait montrer une amélioration séquentielle sur le second semestre 2020 par rapport au deuxième trimestre.

Dans cet environnement, Legrand poursuit activement le déploiement de son modèle. Pour cela, le Groupe s’appuie sur les fondamentaux de sa stratégie créatrice de valeur : l’extension et la promotion de ses offres parfaitement positionnées pour répondre aux grandes évolutions du bâtiment, l’innovation, des initiatives d’optimisation de sa performance, la conduite de sa croissance externe disciplinée tout en confirmant ses engagements responsables, notamment par l’accélération de la lutte contre le réchauffement climatique. »

-----------------

Mobilisation du Groupe envers l’ensemble de ses parties prenantes

Dans le contexte de crise sanitaire inédite liée à l’épidémie de Covid-19, Legrand a veillé à adopter une attitude responsable envers l’ensemble de ses parties prenantes et s’est en particulier attaché en priorité :

  • à protéger ses collaborateurs, ainsi que ses partenaires, en déployant très tôt les protocoles sanitaires les plus exigeants au sein de son organisation et en adaptant ses modes de travail (recours généralisé au télétravail, digitalisation de la relation commerciale, etc.) ;
  • à accompagner activement ses clients dans la poursuite de leur activité, essentielle au bon fonctionnement de l’économie. Le Groupe a ainsi veillé à maintenir la quasi-totalité de ses centres logistiques et de production ouverts – dans les meilleures conditions sanitaires – permettant un approvisionnement continu, et à poursuivre, sur l’ensemble de ses territoires d’implantation, ses activités de support commercial et de service.

Par ailleurs, Legrand est resté solidaire de ses communautés d’implantation dans la lutte contre les conséquences de la crise sanitaire, via de nombreuses initiatives1 (don de matériel, participation à la fabrication de respirateurs, soutien aux communautés les plus exposées, etc.).

Le Groupe s’est également engagé en faveur des personnes les plus fragiles par la création d’un fonds solidaire dédié aux maisons médicalisées pour personnes âgées, comme les EHPAD en France. Cette action a ainsi permis l’accompagnement de 228 établissements et de 15 000 membres de leur personnel.

Enfin, soucieux d’une approche responsable face aux efforts imposés par la crise, Legrand a fait appel de manière équilibrée à l’ensemble de ses parties prenantes – dirigeants, collaborateurs, partenaires, actionnaires, société civile ou encore Etats2.

Bonne résistance de la performance dans un contexte très dégradé

Chiffres clés

Données consolidées (en millions €)(1)

1er semestre 2019

1er semestre 2020

Variation

Chiffre d'affaires

3 226,8

2 832,6

-12,2%

Résultat opérationnel ajusté

662,6

496,9

-25,0%

En % du chiffre d’affaires

20,5%

17,5%

 

 

 

17,1% avant acquisitions(2)

 

Résultat opérationnel

619,6

449,8

-27,4%

En % du chiffre d’affaires

19,2%

15,9%

 

Résultat net part du Groupe

415,3

285,7

-31,2%

En % du chiffre d’affaires

12,9%

10,1%

 

Cash flow libre normalisé

514,5

469,7

-8,7%

En % du chiffre d’affaires

15,9%

16,6%

 

Cash flow libre

375,4

258,9

-31,0%

En % du chiffre d’affaires

11,6%

9,1%

 

Dette financière nette au 30 juin

3 023,2

3 109,1

+2,8%

(1) Voir les annexes du présent communiqué pour le glossaire et les tableaux de réconciliation des indicateurs présentés.

(2) A périmètre 2019.

Chiffre d’affaires consolidé

Le chiffre d’affaires est de 2 832,6 M€, en recul de -12,2% par rapport au premier semestre 2019.

L’évolution organique des ventes est de -15,2% au premier semestre 2020, en retrait dans les pays matures (-14,3%), ainsi que dans les nouvelles économies (-17,8%).

L’accroissement de périmètre provenant des acquisitions est de +3,6%. Sur la base des acquisitions réalisées en 2019 et en 2020, et de leurs dates probables de consolidation, cet effet devrait être de l’ordre de +3% en 2020.

L’effet de change est légèrement négatif à -0,1% sur la période. En appliquant aux six derniers mois de l’année les taux de change moyens de juin 2020, l’impact théorique sur le chiffre d’affaires des variations de change devrait être d’environ -1,5% sur l’ensemble de 2020.

Evolution des ventes par destination et par zone géographique à structure et taux de change constants :

 

 

1er sem. 2020 / 1er sem. 2019

 

2ème trim. 2020 / 2ème trim. 2019

Europe

 

-16,7%

 

-28,2%

Amérique du Nord et Centrale

 

-11,2%

 

-17,5%

Reste du Monde

 

-19,9%

 

-22,4%

Total

 

-15,2%

 

-22,8%

Les évolutions des ventes à structure et taux de change constants s’analysent par zone géographique comme suit :

- Europe (39,7% du chiffre d’affaires du Groupe) : les ventes en Europe sont en baisse de -16,7% à structure et taux de change constants au premier semestre 2020.

Dans les pays matures d’Europe, le chiffre d’affaires recule de -19,7% au premier semestre 2020, dont -31,8% sur le seul deuxième trimestre. L’activité s’inscrit en retrait dans la quasi-totalité des pays en raison des impacts de la crise sanitaire – ponctuellement accentués par un déstockage de la distribution – le recul étant plus marqué en France, en Italie et en Espagne, soit les marchés les plus touchés par la pandémie. Les ventes y sont en baisse de -23% sur le semestre, contre -9% pour les autres pays matures d’Europe.

Dans les nouvelles économies d’Europe, les ventes progressent de +2,2% par rapport au premier semestre 2019 à structure et taux de change constants, dont -5,2% au deuxième trimestre seul. Les ventes sont en léger retrait en Europe de l’Est par rapport au premier semestre 2019 et progressent en Turquie, portées par la poursuite de projets conclus avant le début de la pandémie.

Dans ce contexte dégradé, les offres relatives au programme Eliot, celles liées à l’assistance à l’autonomie, aux datacenters ainsi qu’aux enseignes de bricolage ont démontré une belle résistance dans un certain nombre de pays.

- Amérique du Nord et Centrale (41,4% du chiffre d’affaires du Groupe) : le chiffre d’affaires baisse à structure et taux de change constants de -11,2% au premier semestre 2020.

Aux Etats-Unis, le chiffre d’affaires est en retrait de -10,1% par rapport au premier semestre 2019, dont -15,6% sur le deuxième trimestre. La progression des ventes sur les six premiers mois de l’année des offres pour les datacenters, telles que les busways ou encore les PDU, ne permet pas de compenser le recul du chiffre d’affaires dans les autres gammes.

Les ventes sont en retrait plus marqué au Canada et au Mexique.

- Reste du Monde (18,9% du chiffre d’affaires du Groupe) : les ventes sont en baisse de -19,9% à structure et taux de change constants par rapport au premier semestre 2019.

Le chiffre d’affaires est en retrait de -16,9% en Asie-Pacifique au premier semestre 2020, en baisse dans la plupart des pays, comme en Chine ou en Inde, et en légère progression en Australie. Sur le seul deuxième trimestre, le chiffre d’affaires évolue de -13,7%, avec une situation contrastée, comprenant notamment une activité réduite de moitié par rapport au deuxième trimestre 2019 en Inde et une progression marquée en Chine.

En Amérique du Sud, le chiffre d’affaires diminue à structure et taux de change constants de -29,3%, avec une chute de -47,8% sur le deuxième trimestre, fortement pénalisé par la dégradation de la situation épidémique dans les principaux pays.

Les ventes sont en retrait de -19,0% en Afrique et au Moyen-Orient sur le semestre, dont -25,2% sur le deuxième trimestre. Par rapport au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires recule en Afrique, où la base de comparaison de 2019 était particulièrement exigeante dans de nombreux pays, ainsi qu’au Moyen-Orient en raison d’un contexte sanitaire et géopolitique difficile.

Résultat et marge opérationnels ajustés

Le résultat opérationnel ajusté ressort sur le premier semestre 2020 à 496,9 M€, soit 17,5% des ventes, en retrait de -25,0% par rapport au premier semestre 2019.

La marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2019) est de 17,1% des ventes. Dans un contexte de recul significatif et soudain des volumes d’activité, la baisse limitée par rapport au premier semestre 2019 traduit la réactivité du Groupe dans la mise en place de mesures d’adaptation à la crise.

Plus spécifiquement, cette évolution résulte :

  • de la maîtrise des prix de vente et d’achat ;
  • d’un ajustement significatif des coûts de production et des frais administratifs et commerciaux en baisse à deux chiffres à structure et taux de change constants par rapport au premier semestre 2019, pour partie lié à des initiatives ponctuelles ; et
  • d’une hausse des autres produits et charges, en particulier des coûts de restructuration, qui s’élèvent à 40 M€3 sur le semestre, traduisant la mise en œuvre d’adaptations structurelles.

Résultat net part du Groupe

Au premier semestre 2020, le résultat net part du Groupe est en baisse de -31,2% par rapport au premier semestre 2019, soit -129,6 M€ provenant principalement :

  • du recul du résultat opérationnel (-170 M€) ;
  • de l’évolution défavorable (-10 M€) des frais financiers et du résultat de change ; et
  • de la baisse du montant de l’impôt sur les sociétés en valeur absolue (+50 M€), en raison du recul du résultat avant impôt, alors que le taux d’impôt sur les sociétés est quasi-stable à 28,5%.

Génération de cash et structure de bilan

La marge brute d’autofinancement représente 15,7 % du chiffre d’affaires au premier semestre 2020, en baisse de -2,5 points par rapport au premier semestre 2019.

Le cash flow libre normalisé recule de -8,7% à 16,6% du chiffre d’affaires. Le besoin en fonds de roulement représente par ailleurs 10,7% des ventes au 30 juin 20204, soit une baisse de -0,5 point par rapport au 30 juin 2019.

La structure de bilan reste robuste au 30 juin 2020, avec :

  • une trésorerie et équivalents de trésorerie de 2,7 Md€ ; et
  • une dette nette de 3,1 Md€, représentant un ratio sur EBITDA5 de 2,2 très proche du ratio du 30 juin 2019, et dont la maturité a été allongée par l’émission réussie d’un nouvel emprunt obligataire6, traduisant la confiance des investisseurs dans le modèle du Groupe.

Poursuite du déploiement du modèle de Legrand dans un environnement toujours incertain

Un environnement toujours incertain

L’évolution de la situation sanitaire et économique mondiale demeure particulièrement imprévisible. Dans ce contexte, et sous réserve d’un développement favorable de la situation sanitaire mondiale, le chiffre d’affaires devrait montrer une amélioration séquentielle sur le second semestre 2020 par rapport au deuxième trimestre.

Poursuite du déploiement du modèle de développement

Dans cet environnement, Legrand poursuit activement le déploiement de son modèle :

  • par l’extension et la promotion de son catalogue d’offres, y compris celles portées par des évolutions sociétales, environnementales et technologiques structurelles ; c’est notamment le cas des offres liées ou destinées :
    • à l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires (UPS, transformateurs, offres de Digital Lighting Management, etc.), comme résidentiels (tableaux connectés, thermostats intelligents, systèmes de contrôle d’éclairage, etc.) ;
    • aux datacenters (PDUs intelligentes, busways, câblage structuré, racks de câblage, etc.) ;
    • au bureau de demain et au télétravail (modules de bureaux encastrés, distribution de puissance et de données, caméras dédiées aux vidéo-conférences, ou encore supports d’écran) ;
    • à l’assistance à l’autonomie et au confort à domicile (interfaces utilisateurs connectées, portiers audio-vidéo, systèmes de contrôle de la qualité atmosphérique, caméras de sécurité, systèmes d’alarme personnel, parcours lumineux, prises à extraction facile, etc.) ; ou encore
    • aux bâtiments de santé (gaines tête de lit, appel médical, solutions d’éclairage antibactérien, etc.).
  • par le maintien de son effort d’innovation produits, en préservant ses niveaux d’investissement dans la recherche et développement, en particulier ceux qui concernent les solutions connectées du programme Eliot ;
  • par la conduite de sa croissance externe disciplinée en travaillant activement à l’arrimage des sociétés nouvellement acquises, et en entretenant des contacts rapprochés avec les sociétés de petite et moyenne taille leaders de leur marché pouvant potentiellement rejoindre le Groupe lorsque les conditions le permettront ;
  • par le déploiement de nombreuses initiatives structurelles destinées à ajuster sa base de coûts et à renforcer l’efficacité et l’agilité de son organisation, notamment par la digitalisation de ses processus et de sa relation clients ;
  • par la confirmation de son engagement responsable dans le cadre des objectifs exigeants de sa quatrième feuille de route RSE. En particulier Legrand :
    • accélère dans la lutte contre le réchauffement climatique7 avec des engagements pris à horizon 2022, 2030 et 2050 visant notamment la neutralité carbone par la suppression de ses émissions nettes de gaz à effets de serre, s’alignant ainsi avec l’objectif le plus ambitieux de l’Accord de Paris (limitation de l'augmentation mondiale des températures à 1,5°C au-dessus des niveaux préindustriels) ; et
    • poursuit ses initiatives en faveur de la diversité au travail8 et d’une gouvernance exemplaire9.

Exigeante et reconnue, la démarche RSE du Groupe lui a notamment permis d’intégrer l’indice Euronext ESG 80 en 2020.

-----------------

Les comptes consolidés du premier semestre 2020 arrêtés par le Conseil d’administration du 30 juillet 2020 et ayant fait l’objet d’un examen limité par les Commissaires aux comptes du Groupe, la présentation et la conférence téléphonique (en direct et en différé) des résultats du premier semestre 2020 sont accessibles sur le site de Legrand (www.legrandgroup.com).

AGENDA FINANCIER :

  • Résultats des neuf premiers mois 2020 : 5 novembre 2020 Début de la « quiet period10 » le 6 octobre 2020
  • Résultats annuels 2020 : 11 février 2021 Début de la « quiet period10 » le 12 janvier 2021
  • Assemblée Générale des actionnaires : 26 mai 2021

A PROPOS DE LEGRAND

Legrand est le spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment. Son offre complète, adaptée aux marchés tertiaire, industriel et résidentiel internationaux en fait une référence à l'échelle mondiale. Capitalisant sur des évolutions technologiques et sociétales qui ont un impact durable sur les bâtiments, Legrand a pour raison d’être d’améliorer les vies en transformant les espaces où les gens vivent, travaillent et se rencontrent avec des infrastructures électriques et numériques et des solutions connectées qui sont simples, innovantes et durables. Dans une démarche impliquant l’ensemble de ses équipes et de ses parties prenantes, le Groupe poursuit sa stratégie de croissance rentable et durable, tirée par les acquisitions et l’innovation avec le lancement régulier de nouvelles offres – dont notamment des produits connectés Eliot* à plus forte valeur d’usage. Legrand a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de plus de 6,6 milliards d’euros. Le Groupe est coté sur Euronext Paris et intégré notamment au CAC 40 et à l’Euronext ESG 80. (code ISIN FR0010307819).

https://www.legrandgroup.com

*Eliot est le nom du programme lancé en 2015 par Legrand pour accélérer le déploiement dans son offre de l’Internet des Objets. Fruit de la stratégie d’innovation du Groupe, il vise à développer des solutions connectées et interopérables apportant un bénéfice durable à l’utilisateur particulier ou professionnel.

https://www.legrandgroup.com/fr/le-groupe/eliot-programme-objets-connectes

Annexes

Glossaire

Besoin en fonds de roulement : Le besoin en fonds de roulement est défini comme la somme des créances clients et comptes rattachés, des stocks, des autres créances courantes, des créances d’impôt courant ou exigible et des actifs d’impôts différés courants diminuée de la somme des dettes fournisseurs et comptes rattachés, des autres passifs courants, des dettes d’impôt courant exigible, des provisions courantes et des passifs d’impôts différés courants.

Busways : Systèmes d’alimentation électrique par jeux de barres métalliques.

Cash flow libre : Le cash flow libre est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Cash flow libre normalisé : Le cash flow libre normalisé est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes, sur la base d’un besoin en fonds de roulement normalisé représentant 10% du chiffre d’affaires des 12 derniers mois à structure et taux de change constants et rapporté à la période considérée, et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Croissance organique : La croissance organique est définie comme la variation du chiffre d’affaires à structure (périmètre de consolidation) et taux de change constants.

Dette financière nette : La dette financière nette est définie comme la somme des emprunts courants et des emprunts non courants minorée de la trésorerie et équivalents de trésorerie et des valeurs mobilières de placement.

EBITDA : L’EBITDA est défini comme le résultat opérationnel majoré des amortissements et des dépréciations des immobilisations corporelles, des droits d'utilisation d'actifs, des immobilisations incorporelles (y compris frais de développement capitalisés), des reversements des réévaluations de stocks et des pertes de valeur des goodwill.

KVM : Keyboard, Video and Mouse ; Clavier, Écran et Souris.

Marge brute d’autofinancement : La marge brute d’autofinancement est définie comme les flux de trésorerie des opérations courantes hors variation du besoin en fonds de roulement.

PDU : Power Distribution Unit ; Unité de Distribution d’Alimentation.

Résultat opérationnel ajusté : Résultat opérationnel ajusté des amortissements et dépréciations liés aux revalorisations d'actifs lors des acquisitions et des autres impacts sur le compte de résultat liés aux acquisitions ainsi que, le cas échéant, des pertes de valeurs de goodwill.

RSE : Responsabilité Sociétale de l’Entreprise.

Taux de distribution : Le taux de distribution est défini comme le rapport du dividende par action proposé au titre d’une année n rapporté au bénéfice net part du Groupe par action de l’année n calculé sur la base du nombre moyen d’actions ordinaires hors auto-détention au 31 décembre de l’année n.

UPS : Uninterruptible Power Supply ; Alimentation Statique sans Interruption (onduleur).

Calcul du besoin en fonds de roulement

En millions d'euros

S1 2019

S1 2020

Créances clients et comptes rattachés

853,1

731,1

Stocks

918,5

879,7

Autres créances courantes

220,4

224,9

Créances d'impôt courant ou exigible

35,1

60,5

Actifs/(passifs) d'impôts différés courants

85,5

90,8

Dettes fournisseurs et comptes rattachés

(642,0)

(549,1)

Autres passifs courants

(630,5)

(612,9)

Dettes d'impôt courant ou exigible

(42,3)

(41,5)

Provisions courantes

(98,8)

(119,7)

Besoin en fonds de roulement

699,0

663,8

Calcul de la dette financière nette

En millions d'euros

S1 2019

S1 2020

Emprunts courants

613,2

1 625,6

Emprunts non courants

3 559,0

4 154,7

Trésorerie et équivalents de trésorerie

(1 149,0)

(2 671,2)

Dette financière nette

3 023,2

3 109,1

Réconciliation du résultat opérationnel ajusté avec le résultat net

En millions d'euros

S1 2019

S1 2020

Résultat net

416,1

285,8

Résultat des entités mises en équivalence

0,9

0,9

Impôts sur le résultat

164,0

114,3

(Gains)/pertes de change

0,3

6,5

Produits financiers

(6,5)

(3,6)

Charges financières

44,8

45,9

Résultat opérationnel

619,6

449,8

Amortissements & dépréciations liés aux revalorisations d'actifs lors des acquisitions et autres impacts sur le compte de résultat liés aux acquisitions

43,0

47,1

Pertes de valeur des goodwill

0,0

0,0

Résultat opérationnel ajusté

662,6

496,9

Réconciliation de l’EBITDA avec le résultat net

En millions d'euros

S1 2019

S1 2020

Résultat net

416,1

285,8

Résultat des entités mises en équivalence

0,9

0,9

Impôts sur le résultat

164,0

114,3

(Gains)/pertes de change

0,3

6,5

Produits financiers

(6,5)

(3,6)

Charges financières

44,8

45,9

Résultat opérationnel

619,6

449,8

Amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles

88,2

92,4

Amortissements et dépréciations des immobilisations incorporelles (y compris frais de développement capitalisés)

60,4

65,1

Pertes de valeur des goodwill

0,0

0,0

EBITDA

768,2

607,3

Réconciliation de la marge brute d’autofinancement, du cash flow libre et du cash flow libre normalisé avec le résultat net

En millions d'euros

S1 2019

S1 2020

Résultat net

416,1

285,8

Mouvements des actifs et passifs n’ayant pas entraîné de flux de trésorerie :

 

 

Amortissements et dépréciations

149,8

159,1

Variation des autres actifs et passifs non courants et des impôts différés

non courants

23,5

34,0

(Gains)/pertes de change latents

(1,1)

(15,7)

(Plus-values) moins-values sur cessions d'actifs

(2,0)

(15,9)

Autres éléments n’ayant pas d’incidence sur la trésorerie

0,6

(1,6)

Marge brute d'autofinancement

586,9

445,7

Baisse (Hausse) du besoin en fonds de roulement

(145,9)

(161,6)

Flux de trésorerie des opérations courantes

441,0

284,1

Investissements (dont frais de développement capitalisés)

(71,7)

(46,0)

Produit résultant des cessions d’actifs

6,1

20,8

Cash flow libre

375,4

258,9

Hausse (Baisse) du besoin en fonds de roulement

145,9

161,6

(Hausse) Baisse du besoin en fonds de roulement normalisé

(6,8)

49,2

Cash flow libre normalisé

514,5

469,7

Périmètre de consolidation

2019

T1

S1

9M

Année pleine

Intégration globale

Debflex

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Netatmo

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Trical

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Universal Electric Corporation

 

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

Connectrac

 

 

 

Au bilan uniquement

Jobo Smartech

 

 

 

Au bilan uniquement

2020

T1

S1

9M

Année pleine

Intégration globale

Debflex

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Netatmo

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Trical

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Universal Electric Corporation

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Connectrac

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Jobo Smartech

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Focal Point

Au bilan uniquement

Au bilan uniquement

A déterminer

A déterminer

Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations et/ou informations prospectives qui ne sont pas des données historiques. Bien que Legrand estime que ces éléments prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, ils sont soumis à de nombreux risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits.

Il est rappelé que des informations détaillées sur les risques sont disponibles dans le Document de Référence de Legrand déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), consultable en ligne sur le site internet de l’AMF (www.amf-france.org) ou sur celui de Legrand (www.legrandgroup.com).

Aucun élément prospectif contenu dans ce document n’est ou ne doit être interprété comme une promesse ou une garantie de résultats réels, ces derniers étant susceptibles de différer de manière significative. Par conséquent, ces éléments prospectifs doivent être utilisés avec prudence, en tenant compte de l’incertitude qui leur est inhérente.

Sous réserve des réglementations applicables, Legrand ne s’engage pas à publier de mise à jour de ces éléments en vue de tenir compte d’événements ou de circonstances postérieurs à la date de publication de ce document.

Ce document ne constitue dans aucun pays, une offre de vendre ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Legrand.

Le lecteur est invité à vérifier l'authenticité des communiqués de presse de Legrand avec l'application CertiDox. Plus d’informations sur www.certidox.com.

_________________ 1 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 9 avril 2020. 2 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 7 mai 2020. 3 Hors gains liés aux cessions de bâtiments enregistrés sur la période. 4 Sur la base du chiffre d’affaires des 12 derniers mois. 5 Sur la base de l’EBITDA des 12 derniers mois. 6 Pour davantage de détails, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 12 mai 2020. 7 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 2 juillet 2020. 8 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer à l’actualité publiée sur le site www.legrandgroup.com le 9 mars 2020 et le 13 février 2020. 9 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 28 février 2020. 10 Période de suspension de toute communication en amont de la publication des résultats.

Communication financière Legrand Ronan Marc +33 (0)1 49 72 53 53 ronan.marc@legrand.fr

Presse Publicis Consultants Vilizara Lazarova +33 (0)1 44 82 46 34 Mob : +33 (0)6 26 72 57 14 vilizara.lazarova@publicisconsultants.com

Legrand (EU:LR)
Historical Stock Chart
From Aug 2020 to Sep 2020 Click Here for more Legrand Charts.
Legrand (EU:LR)
Historical Stock Chart
From Sep 2019 to Sep 2020 Click Here for more Legrand Charts.