INGENICO GROUP : 1er trimestre 2020 - Un 1er trimestre solide malgré les premiers impacts du Covid-19

Communiqué de presse

Paris, le 22 avril 2020

Chiffre d’affaires de 658 millions d’euros, en croissance de 4% à données comparables1

Croissance de Retail à 7% impactée par le Covid-19 à partir de mi-mars 2020Performance de B&A stable malgré les premiers impacts du Covid-19 en Asie, bénéficiantde son exposition globalePlan d’action holistique pour atténuer les impacts de chiffre d’affaires et préserver laprofitabilité et la trésorerie - en exécution dès le début du T2’20

Mise à jour de la perspective 2020 intégrant l’impact Covid-19Baisse organique à un chiffre dans la fourchette moyenne à haute du chiffre d’affaires en 2020 sur la base de différents scénarios de retour à la normale des activités

Plan d’action Covid-19 en exécution pour préserver la profitabilité et la trésorerie en complément du programme Fit for Growth (135 millions d’euros d’impacts en 2020)

Marge d’EBITDA 2020 supérieure à 21% sur le chiffre d’affaires net (20,9% en FY’19) Taux de conversion de l’EBITDA en free cash-flow supérieur à 50% maintenuProposition d’annuler le paiement du dividende lors de l’AG du 11 juin 2020

Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 - ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires pour le 1er trimestre 2020.

Nicolas Huss, Directeur général d’Ingenico Group, a commenté : « Dans le contexte de la crise du Covid-19, le Groupe affiche une performance solide au 1er trimestre avec une croissance organique de 4%. Notre performance était au-dessus des attentes jusqu’à la mi-mars, date à laquelle le Groupe a commencé à ressentir les premiers effets de la propagation du Covid-19 conduisant à la fermeture des magasins, l’arrêt des voyages et des mesures de confinements. Sur la base de notre analyse actuelle de la situation, nous anticipons un second trimestre en déclin aux environs de 20%.Au regard de cette crise sanitaire sans précédent, notre première responsabilité a été de protéger la santé de l’ensemble de nos collaborateurs tout en poursuivant nos activités et en accompagnant nos clients en permanence. Mais cette crise est aussi économique et nous avons donc lancé courant mars un fort et holistique plan d’action afin d’adapter notre structure de coûts, protéger notre rentabilité et notre trésorerie tout au long de l’année, sans remettre en cause notre profil de croissance long terme et notre capacité de rebonds. Enfin, l’ensemble des initiatives du plan Fit for Growth sont en phase d’exécution et les équipes d’Ingenico sont pleinement mobilisées pour surmonter cette situation. Nos fondamentaux de croissance à long-terme restent inchangés et je suis profondément convaincu que nous sortirons de cette crise plus forts encore, et cela, au profit de l’ensemble des parties prenantes. °»

Chiffres clés

  T1 2019 Publié* T1 2019Pro forma** T1 2020
€m % Variation
€m €m Comparable1 Publiée
Retail 324  319  341  7% 5%
SMBs 57  57  60  6% 6%
Global Online 85  85  91  7% 8%
Enterprise 91  87  93  8% 2%
Payone 91  91  97  6% 6%
B&A 318  319  318  1% 0%
EMEA 110  111  110  -1% 1%
Amérique Latine 65  57  48  -6% -26%
Amérique du Nord 31  37  56  49% 80%
Asie-Pacifique 112  115  103  -9% -8%
TOTAL 642  638  658  4% 3%
* Le chiffre d’affaire net T1 2019 publié intègre le Mexique dans la région Amérique Latine alors qu’il est reconnu dans la région Amérique du Nord dans le chiffre d’affaires T1 2019 PF** Le chiffre d’affaires net T1 2019 est retraité de la cession des activités Healthcare France et de la reconnaissance du Mexique

Performance du premier trimestre 2020

Au premier trimestre 2020, le chiffre d’affaires ressort à 658 millions d’euros, soit une progression de 4% à données comparables. En données publiées, le chiffre d’affaires ressort en croissance de 3% par rapport au premier trimestre 2019, qui intègre un effet de change négatif de 4 millions d’euros et l’impact de la cession de l’activité « Healthcare » France.

La business unit Retail a réalisé un chiffre d’affaires de 341 millions d’euros, représentant une croissance de 7% sur le trimestre à données comparables. A données publiées, le chiffre d’affaires a progressé de 5% au premier trimestre, intégrant un effet de change neutre et l’impact de la cession de l’activité « Healthcare » France. Par rapport au T1’19, les différentes divisions ont évolué, à données comparables, comme ci-après :

  • SMB (+ 6%) : La performance du premier trimestre est supérieure à nos attentes sur les deux premiers mois. Celle-ci est toutefois impactée en mars, en raison du confinement décidé dans certains pays nordiques et dans la région Benelux, ainsi que par la baisse des volumes d’acquiring. Dans ce contexte, SMB a continué de faire croître sa base installée de plus de 4 000 nouveaux marchands par mois, notamment avec une offre de solutions online à destination des marchands physique leur permettant de compenser partiellement leur perte d’activité en magasin. Le premier trimestre a été marqué par le lancement d’une nouvelle solution SMB de paiement en ligne - Pay by Link - adaptée aux services de livraison et de « click & collect ». Bambora Connect, l’offre in-store intégrée dédiée aux ISVs, poursuit son déploiement et continuera de se développer au cours de la seconde moitié de 2020. Nos solutions d’acquiring continuent de croître ce trimestre, avec des transactions en valeur en hausse de 10%, mais impactées par un ralentissement sur mars qui devrait se poursuivre au cours du deuxième trimestre.  
  • Global Online (+ 7%) : Au cours du premier trimestre, les volumes de transactions ont solidement accéléré sur les deux premiers mois, notamment chez des clients existants comme Electronic Arts ou Valve, mais la performance générale ne permet pas de compenser l’impact négatif du Covid-19 sur le segment du « Travel » en mars (~35% des volumes). Cette situation continuera d’affecter la performance de la division au cours du T2’20. Au niveau régional, la performance continue d’être portée par une forte croissance dans les régions émergentes (Asie-Pacifique et Amérique latine), tirée par le gain de nouvelles parts de marchés, et par une forte traction de l’Amérique du Nord sur le vertical des Biens & Services. Avant d’être affectée par les impacts du Covid-19, l’activité Global Online affichait une croissance de ~15%, confirmant sa dynamique de progression pour la troisième année consécutive. Pour préserver le rythme de croissance de la division à moyen-terme, l’équipe dirigeante a été renforcée en avril 2020 avec l’arrivée de Damien Perillat, ancien Directeur Général de Paypal pour l’Europe de l’Ouest, qui prend la direction de Global Online. 
  • Enterprise (+ 8%) : La performance ressort supérieure à nos attentes sur le premier trimestre, malgré une base de comparaison élevée au T1’19, portée par les activités « Healthcare » en Allemagne. Retraité de cet effet de base, Enterprise a progressé de 16% en croissance organique. La division bénéficie d’une forte traction à la fois sur les ventes de terminaux et sur les activités transactionnelles. Ces dernières ont continué de croître à deux chiffres, une performance tirée par la plateforme européenne omnicanale (Axis) dont les volumes traités continuent de progresser sur les deux premiers mois du trimestre, accusant néanmoins un ralentissement en mars. Cette tendance devrait impacter le profil de croissance d’Enterprise au T2’20. Le segment du Self-Service a poursuivi son accélération avec le déploiement de nouvelles solutions full-service et les ventes de POS ont profité d’une forte dynamique. L’Amérique du Nord a largement porté la croissance ce trimestre, tirant le bénéfice de gains de parts de marché et d’offres de solutions d’« open-payment ».  
  • Payone (+ 6%) : La performance des dix premières semaines du premier trimestre a été forte avec une croissance à deux chiffres, mais a impactée au cours de la seconde moitié du mois de mars (-10% en chiffre d’affaires net) en raison des mesures de confinement déployées dans la région DACH, tendance qui se poursuivra au T2’20. En dépit de ce contexte particulier, la conversion de la clientèle des Caisses d’Epargne aux solutions de paiement de Payone et le gain de nouveaux clients directs SMB, off- et online, a continué de progresser avec un rythme de plus de 1 000 nouveaux marchands intégrés chaque mois à la plateforme. En parallèle, le déploiement de son offre full-service certifiée en 2019 se poursuit, et vient souligner tout le bénéfice du partenariat avec les Caisses d’Epargne. Afin de soutenir ses marchands dans la période actuelle, Payone a lancé #stayopen, une nouvelle offre digitale « one-stop-shop » qui propose aux commerces physiques un accès à une solution online. La région DACH continue d’opérer un basculement progressif vers l’utilisation des paiements électroniques sur le long-terme, une tendance qui se confirme par la progression de l’usage de la carte et du sans-contact dans les magasins. Dans l’ensemble, les mesures de confinement actuelles affecteront la performance du T2’20.

             Au cours du trimestre, B&A a réalisé un chiffre d’affaires de 318 millions d’euros, en progression de 1% à données comparables. A données publiées, l’activité est stable et intègre un effet de change négatif de 4 millions d’euros. Par rapport au T1’19, les différentes régions ont évolué comme ci-après, à données comparables :

  ·    Europe, Moyen-Orient et Afrique (- 1%) : La performance du trimestre ressort conforme aux attentes, avant que celle-ci ne soit affectée par les impacts liés à la propagation du Covid-19 en Europe, entraînant des conséquences en termes de distribution sur le mois de mars, à la suite du confinement décidé dans la majorité des pays de la région. L’Europe de l’Ouest a affiché une belle dynamique, principalement en France, dans les régions Ibériques et DACH. Par ailleurs, le trimestre a été marqué par la signature d’un premier contrat avec un partenaire bancaire européen majeur pour notre offre Terminal as a Service. Comme attendu, l’Europe de l’Est retrouve la croissance, résultat du plan initié au cours du second semestre 2019. La Russie a souffert d’une base de comparaison élevée, avec un T1’19 marqué par des réalisations commerciales importantes. Cette situation devrait se poursuivre sur les prochains trimestres. En parallèle, les solutions APOS présentées fin 2019 rencontrent un accueil positif de la part des banques et des acquéreurs, ce qui devrait conduire à des contributions de chiffre d’affaires d’ici à fin 2020. 

  • Asie-Pacifique (- 9%) : Les performances de la région ressortent en ligne malgré un effet de base important au T1’19. Le chiffre d’affaires de la Chine reste stable malgré les mesures de confinement appliquées dans le pays au cours du premier trimestre, bénéficiant de commandes APOS passées en fin d’année 2019 et dont le déploiement s’est déroulé sur le T1’20. L’activité en Asie du Sud-Est a repris progressivement avec un retour à une dynamique normalisée de l’activité en Indonésie, impactée par un effet de base de comparaison élevée. L’Inde a été impactée par les mesures de confinement dans le pays, tandis que l’Australie conserve une bonne dynamique, portée par des réussites commerciales et la demande des banques. 
  • Amérique latine (- 6%) : La performance est en ligne avec nos attentes, avec un marché brésilien qui retrouve un niveau normal après la forte croissance observée sur 2019. Malgré une base de comparaison élevée, Ingenico Group a consolidé ses parts de marché dans le pays, mettant à profit la flexibilité de ses capacités de production pour répondre à la demande des acquéreurs locaux. En parallèle, la Colombie, l’Argentine et le Pérou maintiennent une bonne dynamique, au travers de nouveaux gains de contrats et l’exécution de projets en portefeuille. 
  • Amérique du Nord (+ 49%) : La performance de la région est forte au cours de ce premier trimestre. L’activité retrouve un niveau normal au Canada, après une année 2019 faible. Les Etats-Unis ont progressé au premier trimestre, tirés par une forte demande liée au cycle de renouvellement EMV et la consolidation de parts de marchés. Le vertical des ISVs a été dynamique, porté par l’exécution de projets et la poursuite du développement d’un programme de partenariat. Le portefeuille important de projets ce trimestre devrait constituer une base solide pour confirmer la dynamique sur la durée au cours du T2’20. Le Mexique, désormais rattaché à la région Amérique du Nord, se stabilise à un niveau normatif.

Engagement sociétal d’Ingenico dans la crise actuelle

Aujourd’hui, l’ensemble des pays dans le monde doit faire face à une crise sanitaire d’une ampleur et d’une complexité sans précédent, avec un scénario de reprise qui demeure à ce jour encore difficile à appréhender.Dans ce contexte particulier, le Conseil d’Administration et l’équipe de direction d’Ingenico, soutenus dans cette démarche par l’ensemble des collaborateurs, réaffirment leur engagement envers la société au travers d’un certain nombre de mesures, parmi lesquelles :

  • Mesures dédiées de protections sanitaires pour protéger les collaborateurs ;
  • Lancement de solutions online à tarifs préférentiels pour les petits et moyens commerçants physiques, afin de les aider à limiter l’impact du confinement sur leurs activités ;
  • Déploiement d’initiatives de collecte de fonds qui permettront de fournir et financer des produits de première nécessité (nourriture et produits d’hygiène) à destination des soignants et des personnes les plus fragiles ;
  • Maintien d’un salaire fixe à taux plein pour tous les collaborateurs d’Ingenico en chômage partiel ;
  • Baisse de 25% de la rémunération2 de Nicolas Huss (Directeur général d’Ingenico), Bernard Bourigeaud (Président du Conseil d’Administration) et de l’ensemble des membres du Conseil d’Administration ;
  • Généralisation de solutions de télétravail pour l’ensemble des collaborateurs grâce aux investissements réalisés dans le cadre du plan Fit for Growth.

Ingenico Group s’engage depuis plusieurs années à promouvoir une démarche de responsabilité sociale à tous les niveaux de l’entreprise. Par ces mesures, le Groupe entend apporter sa contribution et son plein soutien à la société durant cette crise sanitaire sans précédent.

Perspective 2020 mise à jour et dividende après impact du Covid-19

Aujourd’hui, la situation macroéconomique demeure incertaine pour la seconde partie de l’année 2020. Pour cette raison, la perspective communiquée le 3 février 2020 n’est plus d’actualité.

Dans ce contexte et sur la base un suivi précis de la situation, Ingenico Group a défini une hypothèse  principale au niveau de ces activités sur laquelle sont adossés plusieurs scénarios afin d’appréhender le potentiel de performance organique pour l’année 2020. L’hypothèse centrale du niveau d’activité du Groupe est basée sur la fin des confinements en Europe et aux Etats-Unis entre la mi-mai et le mois de juin, un retour progressif de la consommation dans un environnement de réouverture des commerçants selon les contraintes sanitaires, un scénario central pour le segment voyage sans reprise des voyages internationaux d’ici la fin 2020 et une reprise graduelle des voyages régionaux, et après prise en compte de possibles reconfinements localisés de courte durée dans des pays où le Groupe opère.

Sur la base de ces hypothèses, le Groupe a déployé les trois scénarios suivants structurés selon des courbes de retour d’activité à la normale différentes et articulées sur la base d’une approche conservatrice d’environ 20% de décroissance organique au T2’20 :

  • Scénario 1: retour à la guidance de croissance organique pré-Covid de 4% à 6% au 4ème trimestre 2020 conduisant à une baisse organique à un chiffre dans le bas de la fourchette moyenne à haute en 2020 ;
  • Scénario 2: retour à la guidance de croissance organique pré-Covid de 4% à 6% au mois de décembre 2020 conduisant à une baisse organique à un chiffre dans le milieu de la fourchette moyenne à haute en 2020 ;
  • Scénario 3: retour à la guidance de croissance organique pré-Covid de 4% à 6% au 1er trimestre 2021 conduisant à une baisse organique à un chiffre dans le haut de la fourchette moyenne à haute en 2020.

Dans ce contexte, le Groupe a calibré et activé au cours du mois de mars un fort et holistique plan d’action afin d’adapter sa base de coûts, protéger sa rentabilité et préserver sa trésorerie. La volumétrie de ce plan d’action a été établie sur la base du scénario le plus conservateur (scénario 3). Par conséquent, en plus du plan Fit for Growth qui délivrera 35 millions d’euros d’impacts EBITDA en 2020, le plan d’action C19 mis en œuvre durant le T1’20 génèrera 100 millions d’euros d’impacts EBITDA supplémentaires en 2020. La combinaison de ces deux plans réduira les dépenses opérationnelles et les autres charges jusqu’à hauteur de 13%. Le plan d’action Covid-19 est d’ores et déjà en pleine exécution et concentré sur une approche holistique de la structure de coûts du Groupe :

  • Coûts salariaux : gel complet des embauches incluant remplacements, chômage partiel (France, Belgique, Royaume-Uni, Norvège, Autriche et Taiwan) et remplacement des postes critiques exclusivement après approbation du Directeur général du Groupe ;
  • Voyages : gel complet des voyages ;
  • Services externes : 30% de réduction sur les services sous-traitants, validation par le Directeur financier du Groupe de toutes dépenses supérieures à 5 000 euros et forte réduction des dépenses discrétionnaires ;
  • Investissements : gestion des investissements selon les priorités préservant les projets de croissance 2021 dans le cadre du plan Fit for Growth.

 

Dans ce contexte, le Groupe révise ses perspectives pour l’année 2020 comme suit :

  • Chiffre d’affaires net : une baisse organique à un chiffre dans la fourchette moyenne à haute, contre 4% à 6% de croissance organique précédemment ;
  • EBITDA : une marge d’EBITDA supérieure à 21% du chiffre d’affaires net (20.9% en 2019), contre un EBITDA supérieur à 650 millions d’euros précédemment ;
  • Free cash-flow : une conversion de l’EBITDA en FCF supérieure à 50%, inchangée ;
  • Pas de versement de dividende, contre un taux de distribution supérieur à 35% précédemment.

Sur ce dernier point, afin de préserver l’alignement avec les mesures de chômage partiel, le Conseil d’Administration a exceptionnellement décidé de proposer d’annuler la proposition de versement de dividende cette année. Cette proposition sera présentée au cours de l’Assemblée Générale des actionnaires le 11 juin 2020.

Les moteurs de croissance long termes d’Ingenio Group restent intacts et le Groupe est convaincu que nous devrions sortir plus forts de cette crise, avec l’engagement de l’ensemble des collaborateurs dédiés à nos clients, tout cela pour le bénéfice de l’ensemble des parties prenantes.

 

Webcast audio & conférence téléphonique

Le 1er trimestre 2020 sera commenté lors d’un webcast audio et d’une conférence téléphonique qui aura lieu le 22 avril 2020 à 18h00, heure de Paris (17h00 au Royaume-Uni). La présentation et l’audio webcast seront disponibles à l’adresse www.ingenico.com/finance. La conférence téléphonique sera accessible en composant l’un des numéros suivants : +33 (0) 1 70 37 71 66 (depuis la France), +1 212 999 6659 (depuis les États-Unis) et +44 20 3003 2666 (depuis les autres pays) avec l’ID de conférence : Ingenico 2020.

Le présent document contient des données de nature prospective. Les tendances et objectifs indiqués dans le présent document sont fondés sur des données, hypothèses et estimations, considérées comme raisonnables par Ingenico Group. Ces données, hypothèses et estimations, sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment aux résultats d’Ingenico Group et de ses filiales. Ces données de nature prospective ne constituent en aucun cas une garantie de performance future, présentent des risques et des incertitudes. Les résultats réels sont susceptibles d’être substantiellement différents de ceux figurant dans ces données de nature prospective. Ingenico Group ne prend donc pas d’engagement ferme sur la réalisation des objectifs figurant dans le présent document. Ingenico Group et ses filiales, dirigeants, représentants, employés et conseils respectifs n’acceptent aucune responsabilité de quelque nature que ce soit au titre de ces informations prospectives.  Le présent document ne constitue en aucun cas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’acquisition ou de souscription de valeurs mobilières ou instruments financiers.

A propos d’Ingenico Group

Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 – ING) construit le paiement de demain au service d’une croissance durable et inclusive. Leader mondial des solutions de paiement intégrées, le Groupe accompagne les marchands avec son offre de services sécurisés sur l’ensemble des canaux de vente et s’adapte aux ambitions de ses clients pour les aider à garantir une expérience client unique. Ingenico Group est le partenaire de confiance des institutions financières et des marchands, des plus petits commerçants aux enseignes référentes de la grande distribution. Il s’appuie sur un ancrage mondial fort, avec plus de 8 000 collaborateurs dans le monde, 90 nationalités et une présence commerciale dans 170 pays. Notre communauté internationale d’experts du paiement anticipe les évolutions du commerce et les comportements des consommateurs pour fournir à nos clients les solutions technologiques de pointe les plus complètes, partout où ils en ont besoin.www.ingenico.com@ingenico

Pour consulter toutes les publications de nos experts, rendez-vous sur notre blog.

Contacts / Ingenico Group

InvestisseursLaurent Marie - VP Relations investisseurs & Communication financière(T) : +33 (0)1 58 01 83 24laurent.marie@ingenico.com

MédiasHélène Carlander - PR Officer(T) : +33 (0)7 72 25 96 04helene.carlander@ingenico.com

 

Événements à venir

Assemblée générale des actionnaires : 11 juin 2020

 

ANNEXE 1Passage chiffre d’affaires brut à chiffres d’affaires net

Suite à la finalisation de la refonte du modèle d’affaires opérationnel, le reporting a été ajusté de la manière suivante :

  • Retraitement de la contribution des activités Healthcare France cédées fin 2019
  • Reconnaissance du chiffre d’affaires Mexique dans la région Amérique du Nord contre Amérique Latine auparavant liée à un changement de responsabilités managériales

En parallèle, comme annoncé et afin d’apporter plus de transparence et de faciliter la lecture des performances, le chiffre d’affaires est maintenant publié en net (hors commissions d’interchange).

1. ANCIEN REPORTING EN BASE PUBLIEE (CHIFFRE D'AFFAIRES BRUT)  
En million d'euros T1 2019 T2 2019 T3 2019 T4 2019 2019
Retail 435  471  501  512  1 919 
SMBs 79  85 90  89  343 
Global Online 133  141 152  155  582 
Entreprise 91  104 101  116  412 
Payone 131  142 158  152  582 
Banques & Acquéreurs 318  387 379  367  1 451 
EMEA 110  130 116  118  473 
Amérique Latine 65  78 96  85  325 
Amérique du Nord 31  42 56  60  189 
APAC 112  136 111  104  463 
TOTAL 753  858 880  879  3 370 
           
2. NOUVEAU REPORTING EN BASE PRO FORMA (CHIFFRE D'AFFAIRES BRUT)  
En million d'euros T1 2019 PF T2 2019 PF T3 2019 PF T4 2019 PF 2019 PF
Retail 430  464  500  512  1 906 
SMBs 79  85  90  89  343 
Global Online 133  141  152  155  582 
Entreprise 87  96  99  116  399 
Payone 131  142  158  152  582 
Banques & Acquéreurs 319  389 376  365  1 449 
EMEA 111  132 117  119  479 
Amérique Latine 57  72 83  81  293 
Amérique du Nord 37  46 62  57  201 
APAC 115  140 114  108  477 
TOTAL 749  853  875  878  3 355 

 

3. ANCIEN REPORTING EN BASE PUBLIEE (CHIFFRE D'AFFAIRES NET)  
En million d'euros T1 2019 T2 2019 T3 2019 T4 2019 2019
Retail 324  351  376  394  1 444 
SMBs 57  60 64  66  246 
Global Online 85  90 99  101  374 
Entreprise 91  104 101  116  412 
Payone 91  98 112  111  412 
Banques & Acquéreurs 318  387 379  367  1 451 
EMEA 110  130 116  118  473 
Amérique Latine 65  78 96  85  325 
Amérique du Nord 31  42 56  60  189 
APAC 112  136 111  104  463 
TOTAL 642  738 755  761  2 895 
           
4. NOUVEAU REPORTING EN BASE PRO FORMA (CHIFFRE D'AFFAIRES NET)  
En million d'euros T1 2019 PF T2 2019 PF T3 2019 PF T4 2019 PF 2019 PF
Retail 319  344  374  394  1 431 
SMBs 57  60  64  66  246 
Global Online 85  90  99  101  375 
Entreprise 87  96  99  116  399 
Payone 91  98  112  111  412 
Banques & Acquéreurs 319  389 376  365  1 449 
EMEA 111  132 117  119  479 
Amérique Latine 57  72 83  81  293 
Amérique du Nord 37  46 62  57  201 
APAC 115  140 114  108  477 
TOTAL 637  733  750  760  2 881 

 

1 A périmètre et change constants sur le chiffre d’affaires net

 

2 25% de baisse de rémunération fixe et variable pour Nicolas Huss et 25% de baisse de rémunération fixe pour Bernard Bourigeaud pendant la période de chômage partiel. 25% de baisse de rémunération d’administrateur pour Bernard Bourigeaud et tous les administrateurs sur l’ensemble de l’année 2020.

 

 

 

Pièce jointe

  • Q120_CP_ING_GROUP_22_04_20
Ingenico (EU:ING)
Historical Stock Chart
From Nov 2020 to Dec 2020 Click Here for more Ingenico Charts.
Ingenico (EU:ING)
Historical Stock Chart
From Dec 2019 to Dec 2020 Click Here for more Ingenico Charts.