Résultats annuels 2019

20 février 2020

2019Résultat d’exploitation à 1 141 millions d’euros, coûts unitaires à -0,9%, pression sur la recette unitaire du cargo et facture carburant en hausse

2019

  • Recettes en hausse pour toutes les activités, forte progression pour Transavia et la Maintenance
  • Coûts unitaires en baisse de 0,9% à change et carburant constants, largement en ligne avec notre perspective
  • Résultat d’exploitation à 1 141 millions d’euros1, en baisse de 264 millions d’euros par rapport à l’an dernier
  • Résultat net à 290 millions d’euros
  • Ratio dette nette/EBITDA à 1,5x, en ligne avec la perspective
  • Satisfaction client à un niveau record chez Air France et à un niveau toujours aussi élevé chez KLM
  • Groupe aérien leader en développement durable au classement du Dow Jones Sustainability Index

             PERSPECTIVESConjoncture économiqueAprès une bonne performance de l’activité Réseaux passage avec une recette unitaire positive en janvier 2020, les développements récents liés au Covid-19 ont impacté les prévisions de demande, notamment sur le réseau asiatique. Cela se traduit par des coefficients de réservation long-courrier en baisse entre février et mai 2020. En conséquence, le groupe prévoit des recettes unitaires à change constant en baisse au premier trimestre 2020.

L’activité cargo est aussi impactée par le Covid-19, entraînant une poursuite de la pression sur les coefficients d’occupation et les yields au premier semestre 2020.

Sur la base des annonces concernant le Covid-19 (suspension des opérations vers la Chine en février-mars et sous l’hypothèse d’une reprise progressive des opérations à partir d’avril 2020), l’impact estimé du Covid-19 sur le résultat d’exploitation est de -150 à -200 millions d’euros entre février et avril 2020.

Perspectives annuelles 2020

  • Réduction des coûts unitaires entre -1% et 0% à change et carburant constants
  • Le Groupe prévoit un plan d’investissements de 3,6 milliards d’euros pour l’année 2020
  • Ratio dette nette/EBITDA d’environ 1,5x

La facture carburant 2020 est attendue en baisse de 300 millions d’euros par rapport à 2019 à 5,2 milliards d’euros, sur la base de la courbe à terme du 14 février 2020.

Le Conseil d’Administration d’Air France-KLM, présidé par Anne-Marie Couderc, s’est réuni le 19 février 2020 pour approuver les comptes de l’année 2019.

« En 2019, le groupe Air France-KLM a affiché un résultat d’exploitation de 1 141 millions d’euros marqué par un effet négatif de la facture pétrolière et la pression sur la recette unitaire du cargo » a déclaré Benjamin Smith, Directeur Général du groupe Air France-KLM. « En 2019, nous avons renforcé nos fondamentaux pour devenir un champion européen, notamment à travers l’optimisation de la flotte et une confiance rétablie en interne, permettant une stabilité sociale et des accords salariaux positifs chez Air France ainsi que de nouvelles conventions collectives chez KLM. Par ailleurs, je suis fier que notre groupe soit de nouveau en tête du classement du DJSI et reconnu comme un leader expérimenté et compétent de l’industrie dans le domaine du développement durable. En novembre, nous avions présenté notre plan stratégique avec pour objectif une forte progression de notre performance financière. Nous nous engageons sur cette trajectoire à 5 ans avec une structure financière robuste et des atouts uniques et puissants.»

Groupe Air France-KLM Quatrième trimestre Année
2019 Variation 2019 Variation1
Passagers (en milliers) 24 612 +0,6% 104 205 +2,7%
Recette unitaire passage par SKO2 (cts €) 6,58 +0,6% 6,67 -0,2%
Résultat d’exploitation (m€)  96 + 43 1 141 - 264
Résultat net – part du groupe (m€)  156 + 373  290 - 130
Cash flow libre d’exploitation ajusté (m€) - 501 - 489 - 385 - 500
Dette nette en fin de période (m€)     6 147 - 17

Résultats 2018 et 2019 retraités avec un impact similaire entre les deux années, suite à un changement de méthode comptable des pièces à durée de vie limitée. Voir les notes des états financiers paragraphe 2, page 12-15 et page 9 et 10 de ce communiqué.

Revue d’activité

Activité Réseaux : Performance résistante pour le passage et pression continue sur le cargo au quatrième trimestre 2019

Réseaux Quatrième trimestre Année
2019 Variation Variation à change constant 2019 Variation Variation à change constant
Chiffre d’affaires total  (m€) 5 756 +1,2% +0,0% 23 272 +2,6% +1,5%
Chiffre d’affaires Réseaux régulier (m€) 5 499 +1,8% +0,4% 22 251 +2,4% +1,1%
Résultat d’exploitation (m€)  38 - 8 - 22  749 - 293 - 256

Le chiffre d’affaires annuel a augmenté de 1,5% à change constant pour atteindre 23,3 milliards d’euros, grâce à la croissance de l’activité réseaux. Le résultat d’exploitation s’est établi à 749 millions d’euros. Il est en baisse de 256 millions d’euros à change constant par rapport à l’an dernier, essentiellement expliqué par la hausse des dépenses carburant, avec une bonne performance de coûts atténuée par la baisse de la recette unitaire cargo.

Réseaux passage : Recette unitaire du quatrième trimestre à -0,2%, comme prévu, avec une bonne performance du domestique France et du moyen-courrier

  Quatrième trimestre Année
Réseaux passage 2019 Variation Variation à change constant 2019 Variation Variation à change constant
Passagers (en milliers) 21 346 +1,1%   87 624 +2,3%  
Capacité (millions de SKO) 74 723 +2,4%   299 606 +2,5%  
Trafic (millions de PKT) 64 941 +3,4%   263 499 +3,2%  
Coefficient occupation  86,9% +0,8 pt   87,9% +0,5 pt  
Chiffre d’affaires total (m€) 5 197 +2,8% +1,8% 21 119 +3,6% +2,5%
Chiffre d’affaires passage régulier (m€) 5 020 +3,5% +2,3% 20 408 +3,4% +2,1%
Recette unitaire au SKO (cts €) 6,72 +1,1% -0,2% 6,81 +0,8% -0,4%

Le quatrième trimestre a affiché une performance mitigée sur le long-courrier et une tendance encourageante sur le court et moyen-courrier.

  • Le réseau Amérique du Nord a affiché une recette unitaire en baisse par rapport à l’an dernier à -2,8% au quatrième trimestre, expliquée par la forte hausse des capacités de 5% et les mesures prises pour défendre nos parts de marché sur les flux locaux.
  • La recette unitaire Asie du quatrième trimestre 2019 est en légère baisse de 0,7%, avec la poursuite de la bonne performance des réseaux Japon, Corée et Inde. La performance des routes de la Grande Chine continue d’être affectée par la situation géopolitique de Hong-Kong.
  • Les réseaux Caraïbes et Océan Indien ont poursuivi leurs résultats solides, avec une recette unitaire en hausse de 2,8% grâce à la demande loisir.
  • La recette unitaire du réseau Afrique et Moyen-Orient est en hausse de +1,8%, grâce à la rationalisation des routes Moyen-Orient.
  • Le réseau Amérique du Sud est en amélioration mais affiche toujours une performance négative avec une recette unitaire en baisse de 4,2% en raison du contexte géopolitique et économique en Argentine, au Brésil et au Chili. 
  • Le réseau moyen-courrier hubs enregistre une bonne performance avec une recette unitaire en hausse de 3,9% au quatrième trimestre soutenir par une croissance plus faible de l’industrie.  
  • Les premiers signes positifs de la rationalisation du réseau domestique France sont visibles, avec une performance en amélioration au quatrième trimestre et une recette unitaire en hausse de 7,8%.

             

Cargo : Performance impactée par le déséquilibre entre l’offre et la demande au quatrième trimestre 2019

  Quatrième trimestre Année
Cargo business 2019 Variation Variation à change constant 2019 Variation Variation à change constant
Tonnage (en milliers)  288 -5,0%   1 110 -2,3%  
Capacité (millions de TKO) 3 714 +2,3%   14 609 +1,7%  
Trafic (millions de TKT) 2 208 -4,9%   8 467 -2,2%  
Coefficient d’occupation  59,5% -4,5 pt   58,0% -2,3 pt  
Chiffre d’affaires total (m€)  559 -12,0% -13,7% 2 153 -5,9% -7,8%
Chiffre d’affaires transport de fret (m€)  479 -13,5% -15,3% 1 843 -7,3% -9,1%
Recette unitaire par TKO (cts €) 12,91 -15,4% -17,1% 12,62 -8,9% -10,7%

La recette unitaire du quatrième trimestre 2019 reste sous pression, en baisse de 17,1% à change constant par rapport à l’an dernier. Les mesures efficaces de contrôle de coûts ont partiellement compensé l’impact négatif du cargo sur les résultats de l’activité réseaux.

La hausse importante des capacités cargo en 2019 a conduit au pire trafic depuis 10 ans, avec des acteurs qui ont profité de la bonne performance du marché au second semestre 2017 et en 2018 pour augmenter leurs volumes disponibles, entraînant une importante surcapacité notamment sur les routes Amérique du Nord.

Du côté de la demande, à la fin de l’année, les volumes mondiaux de fret aérien ont chuté pour le 14ème mois consécutif en raison des incertitudes géopolitiques impactant la demande globale de fret et les tensions commerciales touchant les volumes surtout au départ de l’Asie. Par ailleurs, le groupe a observé un déclin important de la demande de l’industrie automobile.

Dans ce contexte, la part de marché d’Air France-KLM cargo a été résistante, avec de la croissance réalisée sur les flux alternatifs permettant de compenser partiellement les pertes au départ de l’Asie.

La stratégie du groupe est de maintenir ou même augmenter les coefficients d’occupations et d’avoir une approche proactive pour saisir de nouvelles opportunités. Un nouveau plan d’action pour 2020 a été établi afin de générer des recettes supplémentaires.

Transavia : Bonne performance et forte demande sur les marchés domestiques au quatrième trimestre 2019

  Quatrième trimestre Année
Transavia 2019 Variation 2019 Variation
Passagers (en milliers) 3 266 -2,6% 16 581 +4,8%
Capacité (millions de SKO) 6 640 -2,6% 32 867 +6,5%
Trafic (millions de PKT) 6 064 -2,2% 30 303 +6,7%
Coefficient d’occupation  91,3% +0,4 pt 92,2% +0,2 pt
Chiffre d’affaires total (m€)  338 +10,8% 1 744 +9,3%
Recette unitaire au SKO (cts €) 4,97 +10,2% 5,34 +3,0%
Coût unitaire au SKO (cts €) 5,38 +4,8% 4,94 +4,8%
Résultat d’exploitation (m€) - 27 + 15  131 - 14

Comme prévu, la croissance des capacités a été légèrement négative au quatrième trimestre 2019 à    -2,6% pour tenir compte d’un besoin de formation important de pilotes au vu de la croissance future de Transavia France.Transavia a affiché une belle performance de recette unitaire au quatrième trimestre avec une hausse de 10,2% par rapport à l’an dernier, grâce à une modération des capacités combinée à une forte demande sur les deux marchés domestiques.

La recette unitaire est en hausse de 3,0% sur l’année 2019, soutenue par la forte demande sur les marchés France et Pays-Bas. En 2019, les recettes ont progressé de 9,3% par rapport à l’an dernier avec une croissance des capacités de 6,5%.

Les coûts unitaires de Transavia sont en hausse de 2,7% en 2019 à change et carburant constant, expliquée par les dépenses de flotte et de non performance.

La marge opérationnelle est de 7,5%, avec un résultat d’exploitation à 131 millions d’euros, en baisse de 14 millions d’euros par rapport à l’an dernier.

Maintenance: Développement solide des marges de l’activité maintenance en 2019

  Quatrième trimestre Année
Maintenance 2019 Variation Variation à change constant 2019 Variation Variation à change constant
Chiffre d’affaires total (m€) 1 163 -3,6%   4 617 +6,2%  
Chiffre d’affaires externe (m€)  515 +5,1% +1,0% 2 138 +11,3% +5,8%
Résultat d’exploitation  (m€)  90 + 43 + 39  260 + 46 + 27
Marge d’exploitation (%) 7,7% +3,8 pt +3,6 pt 5,6% +0,7 pt +0,4 pt

Le résultat d’exploitation du quatrième trimestre 2019 s’établit à 90 millions d’euros, une hausse de 43 millions d’euros, principalement soutenu par la hausse de l’activité moteur pour les clients externes.Les revenus de l’activité Maintenance ont augmenté en 2019, avec un chiffre d’affaires externe en hausse de 11,3% et 5,8% à change constant, poursuivant sa tendance haussière grâce à la signature de nouveaux contrats. Le résultat d’exploitation est de 260 millions d’euros, une hausse de 46 millions d’euros, avec la contribution positive de toutes les activités : cellules, moteurs et composants.Les efforts continus des équipes sur la réduction des délais et le contrôle de coûts ont conduit à l’amélioration des marges.

Le carnet de commandes de la maintenance était de 11,5 milliards de dollars au 31 décembre 2019, stable par rapport à l’an dernier.

Groupe Air France-KLM : Résultat d’exploitation de 1 141 millions d’euros  avec des mesures de contrôle de coûts atténués par la pression de la recette unitaire cargo et la hausse de la facture carburant

  Quatrième trimestre Année
  2019 Variation Variation à change constant 2019 Variation Variation à change constant
Capacité (SKO m) 81 363 +2,0%   332 473 +2,9%  
Trafic (PKT m) 71 005 +2,9%   293 802 +3,5%  
Recette unitaire Passage au SKO  (cts €)   6.58 +1,8% +0,6%   6.67 +0,9% -0,2%
Recette unitaire Groupe au SKO  (cts €)   7.16 -0,1% -1,1%   7.22 -0,0% -1,2%
Coût unitaire Groupe au SKO à carburant constant (cts €)   7.05 -0,5% -1,5%   6.88 +0,5% -0,9%
Chiffre d’affaires total (m€) 6 618 +1,9% +0,5% 27 189 +3,7% +2,2%
EBITDA (m€)  867 +8,2% +6,1% 4 128 -3,8% -3,3%
Résultat d’exploitation (m€)  96 +81,1% +35,9% 1 141 -18,8% -17,7%
Marge d’exploitation(%) 1,5% +0,6 pt +0,4 pt 4,2% -1,2 pt -1,0 pt
Résultat net, part du groupe (m€)  156 + 373    290 - 130  

Résultats 2018 et 2019 retraités avec un impact similaire entre les deux années, suite à un changement de méthode comptable des pièces à durée de vie limitée. Pour plus de détails, voir les notes des états financiers paragraphe 2, page 12-15En 2019, le groupe Air France-KLM a enregistré un résultat d’exploitation de 1 141 millions d’euros, en baisse de 18,8% millions d’euros par rapport à l’an dernier, impacté par l’environnement commercial et la hausse de la facture carburant.

Le résultat net s’établit à 290 millions d’euros en 2019, une baisse de 130 millions d’euros par rapport à l’an dernier.

La facture carburant incluant les couvertures s’est élevée à 5 511 millions d’euros en 2019, une augmentation de 550 millions d’euros. Cette hausse s’explique principalement par un gain sur les couvertures de 50 millions d’euros cette année comparée au gain de couverture de 650 millions d’euros l’an dernier.

Les variations de change ont eu un impact positif de 367 millions d’euros sur le chiffre d’affaires et un impact négatif de 122 millions d’euros sur les coûts (hors carburant) incluant les couvertures de change en 2019.

Coûts unitaires à -1,5% au quatrième trimestre 2019, performance de -0,9% sur l’année, en ligne avec la perspective annuelle 2019

A change et prix de carburant constants, les coûts unitaires ont baissé de 1,5% au quatrième trimestre 2019, grâce aux premiers projets de contrôle de coûts chez Air France.

Pour l’ensemble du groupe, les coûts nets salariaux ont augmenté de 4,9% en 2019 par rapport à l’an dernier, en raison des embauches accompagnant la hausse des capacités et des accords salariaux pour les personnels d’Air France et de KLM. Par rapport à l’an dernier, le nombre moyen de salariés a augmenté en 2019 de 1 400 ETP (Equivalent Temps Plein), dont 550 pilotes et 500 personnels navigants commerciaux. La productivité, mesurée en SKO par ETP a augmenté de 1,2% en 2019.

Dette nette stable et effet de levier à 1,5x, en ligne avec la perspective annuelle

  Quatrième trimestre Année
En millions d’euros 2019 Variation 2019 Variation
Cash-flow avant variation du BFR et plans de départs volontaires, activités poursuivies  814 + 167 3 795 + 253
Paiements liés aux plans de départs volontaires  0 + 0 - 35 - 35
Variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR)  63 - 183  135 - 121
Cash-flow net provenant de l’exploitation  877 - 16 3 895  97
Investissements nets * -1 118 - 449 -3 272 - 561
Cash-flow libre d’exploitation - 241 - 465  623 - 464
Remboursement des dettes de loyer - 260 - 24 -1 008 - 36
Cash-flow libre d’exploitation ajusté ** - 501 - 489 - 385 - 500

* Somme des  «Investissements corporels et incorporels» et «Produits de cession d’immobilisations corporelles et incorporelles» tels que présentés dans le tableau des flux de trésorerie consolidé. ** Le «Cash-flow libre d’exploitation ajusté» est le cash-flow libre d’exploitation après déduction du remboursement des dettes de location.

Cash-flow libre d’exploitation ajusté à -385 millions d’eurosLe groupe a généré un cash-flow libre d’exploitation ajusté négatif de -385 millions d’euros, en baisse de 500 millions d’euros par rapport à l’année dernière. Cette diminution s’explique principalement par des investissements plus importants en 2019.

Les dettes de loyers s’établissent à 4 120 millions d’euros sur l’année, en baisse de 415 millions d’euros par rapport à fin 2018.

Dette nette stable

In € million 31 déc 2019 31 déc 2018
Dette nette 6 147 6 164
EBITDA, 12 mois glissants 4 128 4 293
Dette nette/EBITDA, 12 mois glissants 1,5 x 1,4 x

La dette nette du groupe s’établit à 6 147 millions d’euros au 31 décembre 2019, un montant comparable à l’an dernier.Le ratio dette nette / EBITDA s’établit à 1,5x au 31 décembre 2019, une situation stable expliquée par la réduction de l’EBITDA.

Amélioration des résultats pour les deux compagnies au T4 2019, avec des mesures de coûts efficaces pour Air France conduisant à une hausse de la marge de +0,8pt

  Quatrième trimestre Année
  2019 Variation 2019 Variation
Résultat d’exploitation Groupe Air France Group (€m) - 19 + 30  280 - 41
Marge d’exploitation (%) -0,5% +0,8 pt 1,7% -0,3 pt
Résultat d’exploitation Groupe KLM Group (€m)  119 + 7  853 - 238
Marge d’exploitation (%) 4,4% +0,2 pt 7,7% -2,3 pt

Perspectives Conjoncture économique

Après une bonne performance de l’activité Réseaux passage avec une recette unitaire positive en janvier 2020, les développements récents liés au Covid-19 ont impacté les prévisions de demande, notamment sur le réseau asiatique. Cela se traduit par des coefficients de réservation long-courrier en baisse entre février et mai 2020. En conséquence, le groupe prévoit des recettes unitaires à change constant en baisse au premier trimestre 2020.

L’activité cargo est aussi impactée par le Covid-19, entraînant une poursuite de la pression sur les coefficients d’occupation et les yields au premier semestre 2020.

Sur la base des annonces concernant le Covid-19 (suspension des opérations vers la Chine en février-mars et sous l’hypothèse d’une reprise progressive des opérations à partir d’avril 20201), l’impact estimé du Covid-19 sur le résultat d’exploitation est de -150 à -200 millions d’euros sur la période février-avril 2020.Cet impact sur le résultat d’exploitation prend en compte : les pertes de recettes associées à la suspension des opérations vers la Chine pour le Réseaux passage et cargo, l’impact négatif sur les flux de correspondance et l’affaiblissement sur le reste de l’Asie ainsi que les économies sur les coûts variables associés, aucun redéploiement de flotte n’étant pris en compte à ce stade.

Perspectives annuelles 2020

Capacité :Activité Réseaux passage : En 2020, le Groupe Air France-KLM prévoit d’augmenter sélectivement les capacités du réseau passage de 2 à 3% par rapport à 2019. En raison du Covid-19 et des annulations de vols, les capacités sont prévues au niveau inférieur de la fourchette voire en-dessous de cette dernière.Transavia : Transavia va continuer à croître à un rythme soutenu de 4 à 6%, avec une progression d’environ 10% en France et une croissance limitée pour Transavia Hollande en raison des contraintes de capacité dans les aéroports aux Pays-Bas.

Facture pétrolière : La facture carburant 2020 est attendue en baisse de 300 millions d’euros par rapport à 2019 à 5,2 milliards d’euros2, sur la base de la courbe à terme du 14 février 2020.

Coûts unitaires :Le groupe va poursuivre ses initiatives avec une réduction des coûts unitaires prévue entre -1% et 0% à change et carburant constants. Des coûts supplémentaires liés au Covid-19 sont prévus en raison de la croissance plus faible que prévue et des dépenses liées aux annulations.

Capex : Le Groupe prévoit un plan d’investissement de 3,6 milliards d’euros pour l’année 2020.

Effet de levier :Air France-KLM cible un ratio dette nette/EBITDA d’environ 1,5x.

 *****

Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification sera émis après finalisation des procédures requises pour les besoins du dépôt du document de référence.

La présentation des résultats sera disponible le 20 février 2020  sur  www.airfranceklm.com, à partir de 7h15 CET.

Une conférence téléphonique animée par M. Smith (CEO) et M. Gagey (CFO) aura lieu le 20 février 2020 à 08h30.

Pour vous connecter à la téléconférence, veuillez composer le:

  • France: +33 (0)1 76 77 22 57
  • Pays-Bas : +31 (0) 20 703 8261
  • Royaume-Uni : +44 (0)330 336 9411
  • Etats-Unis : +1 720 543 0214

             Code de confirmation : 5903128

Pour écouter de nouveau la téléconférence, veuillez composer le:

  • France: Local +33 (0) 1 70 48 00 94
  • Pays-Bas: Local +31 (0) 20 721 8903
  • Royaume-Uni +44 (0)207 660 0134
  • Etats-Unis +1 719-457-0820

Relations investisseurs                                                                                  Service de presseOlivier Gall                                          Wouter van Beek                                                        +33 1 49 89 52 59                                 +33 1 49 89 52 60                                 +33 1 41 56 56 00olgall@airfranceklm.com                      Wouter-van.Beek@airfranceklm.com

Compte de résultat – retraité par trimestre 2019

Depuis le 1er janvier 2019, le groupe Air France-KLM a modifié le traitement comptable des compensations clients et l’approche par composant des pièces à durée de vie limitée. Une explication complète est donnée dans les états financiers consolidés 1 janvier 2019 – 31 décembre 2019, note 2, page 15.

Conformément à IAS 8,  « Méthodes comptables, changements d'estimations comptables et erreurs », ces changements ont été appliqués de manière rétroactive à chaque période où l’information financière est présentée.

m€  T1 2019Retraité  T2 2019Retraité  T3 2019Retraité  T4 2019  2019
Chiffre d’affaires 5 942 7 021 7 609 6 617 27 188
Autres produits de l’activité 0 0 0 1 1
Dépenses externes -3 707 -4 028 -4 166 -3 992 -15 893
Frais de personnel et dépenses liées (incluant le personnel externe) -1 972 -2 048 -2 011 -2 108 -8 139
Autres taxes -52 -41 -27 -34 -154
Autres produits et charges 232 263 247 383 1 125
EBITDA 443 1 167 1 652 867 4 128
Amortissements, dépréciations et provisions -729 -744 -743 -771 -2 987
Résultat d’exploitation -286 423 909 96 1 141
Résultat non courant 18 -25 -102 -22 -131
Résultat des activités opérationnelles -268 398 807 74 1 010
Coût de l'endettement financier brut -106 -115 -111 -110 -442
Produits de la trésorerie et équivalents de trésorerie 12 15 13 9 49
Coût de l'endettement financier net -94 -100 -98 -101 -393
           
Autres produits et charges financiers -92 -41 -258 120 -271
           
Résultat avant impôt des entreprises intégrées -454 258 451 93 346
           
Impôts 128 -165 -94 55 -76
           
Résultat net des entreprises intégrées -326 93 357 148 270
           
Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence 2 6 6 9 23
           
Résultat de l’exercice -324 99 363 157 293
           
Intérêts minoritaires 0 1 1 1 3
Résultat net (Part du groupe) -324 98 362 156 290
m€  T1 2018Retraité  T2 2018Retraité  T3 2018Retraité  T4 2018Retraité  2018Retraité
Chiffre d’affaires 5 730 6 523 7 478 6 493 26 224
Autres produits de l’activité 0 0 1 2 3
Dépenses externes -3 427 -3 704 -3 941 -3 873 -14 946
Frais de personnel et dépenses liées (incluant le personnel externe) -1 853 -1 959 -1 916 -2 031 -7 759
Autres taxes -49 -38 -40 -39 -166
Autres produits et charges 235 237 214 249 937
EBITDA 637 1 059 1 796 801 4 293
Amortissements, dépréciations et provisions -742 -690 -708 -748 -2 888
Résultat d’exploitation -105 369 1 088 53 1 405
Résultat non courant -47 20 21 -6 -12
Résultat des activités opérationnelles -152 389 1 109 47 1 393
Coût de l'endettement financier brut -114 -122 -119 -110 -465
Produits de la trésorerie et équivalents de trésorerie 10 10 10 10 39
Coût de l'endettement financier net -104 -112 -109 -100 -426
           
Autres produits et charges financiers 25 -134 -73 -153 -336
           
Résultat avant impôt des entreprises intégrées -231 142 927 -206 631
           
Impôts -9 -58 -137 -21 -224
           
Résultat net des entreprises intégrées -240 84 791 -227 407
           
Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence -6 6 7 9 15
           
Résultat de l’exercice -246 90 797 -218 422
           
Intérêts minoritaires 0 1 1 1 2
Résultat net (Part du groupe) -246 89 796 -217 420

Compte de résultat

  Quatrième trimestre Année
En millions d’euros 2019 2018 Variation 2019 2018 Variation
Chiffre d’affaires 6 617 6 493 +1,9% 27,188 26,224 +3,7%
Autres produits de l’activité  1  2 -50,0% 1 3 -66,7%
Chiffre d’affaires 6 618 6 495 +1,9% 27,189 26,227 +3,7%
Carburant avions -1 393 -1 336 +4,3% -5,511 -4,958 +11,2%
Affrètements aéronautiques - 118 - 143 -17,5% -525 -577 -9,0%
Redevances aéronautiques - 462 - 474 -2,5% -1,933 -1,893 +2,1%
Commissariat - 205 - 194 +5,7% -822 -783 +5,0%
Achats d’assistance en escale - 422 - 425 -0,7% -1,715 -1,673 +2,5%
Achats et consommations d’entretien aéronautiques - 708 - 645 +9,8% -2,628 -2,410 +9,0%
Frais commerciaux et de distribution - 246 - 258 -4,7% -1,029 -1,034 -0,5%
Autres frais - 438 - 398 +10,1% -1,730 -1,618 +6,9%
Frais de personnel -2 108 -2 031 +3,8% -8,139 -7,759 +4,9%
Impôts et taxes - 34 - 39 -12,8% -154 -166 -7,2%
Autres produits et charges  383  249 +53,8% 1,125 937 +20,1%
EBITDA  867  801 +8,2% 4,128 4,293 -3,8%
Amortissements, dépréciations et provisions - 771 - 748 +3,1% -2,987 -2,888 +3,4%
Résultat d’exploitation  96  53 +81,1% 1,141 1,405 -18,8%
Cessions de matériel aéronautique - 2  5 na 22 4 +450,0%
Autres produits et charges non courants - 20 - 11 +81,8% -153 -16 +  856,3%
Résultat des activités opérationnelles  74  47 +57,4% 1,010 1,393 -27,5%
Coût de l'endettement financier brut - 110 - 110 +0,0% -442 -465 -4,9%
Produits de la trésorerie et équivalents de trésorerie  9  10 -10,0% 49 39 +25,6%
Coût de l'endettement financier net - 101 - 100 +1,0% -393 -426 -7,7%
Autres produits et charges financiers  120 - 153 na -271 -336 -19,3%
Résultat avant impôt des entreprises intégrées  93 - 206 na 346 631 -45,2%
Impôts  55 - 21 na -76 -224 -66,1%
Résultat net des entreprises intégrées  148 - 227 na 270 407 -33,7%
Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence  9  9 +0,0% 23 15 +53,3%
Résultat des activités poursuivies  157 - 218 na 293 422 -30,6%
Résultat net des activités non poursuivies  0  0 na 0 0 na
Résultat de l’exercice  157 - 218 na 293 422 -30,6%
Intérêts minoritaires  1 - 1 na 3 2 +50,0%
Résultat net (Part du groupe)  156 - 217 na 290 420 -31,0%

Résultats 2018 et 2019 retraités avec un impact similaire entre les deux années, suite à un changement de méthode comptable des pièces à durée de vie limitée. Voir les notes des états financiers paragraphe 2, page 12-15.

Bilan consolidé

Actifs 31 déc 2019 31 déc 2018
En millions d’euros
Goodwill  217  217
Immobilisations incorporelles 1 305 1 194
Immobilisations aéronautiques 11 334 10 308
Autres immobilisations corporelles 1 580 1 503
Droits d'utilisation 5 173 5 664
Titres mis en équivalence  307  311
Actifs de retraite  420  331
Autres actifs financiers 1 096 1 487
Impôts différés  523  559
Autres débiteurs  241  264
Actif non courant 22 196 21 838
Autres actifs financiers  800  325
Stocks et en-cours  737  633
Créances clients 2 164 2 191
Autres débiteurs 1 123 1 065
Trésorerie et équivalents de trésorerie 3 715 3 585
Actif courant 8 539 7 799
Total actif 30 735 29 637
Passif 31 déc 2019 31 déc 2018
En millions d’euros
Capital  429  429
Primes d’émission et de fusion 4 139 4 139
Actions d’autocontrôle - 67 - 67
Titres subordonnés  403  403
Réserves et résultat -2 620 -3 118
Capitaux propres (Propriétaires de la société mère) 2 284 1 786
Participations ne donnant pas le contrôle  15  12
Capitaux propres 2 299 1 798
Provisions retraite 2 253 2 098
Passifs de restitution et autres provisions 3 750 3 657
Dettes financières 6 271 5 733
Dettes de loyers 3 149 3 546
Impôts différés  142  4
Autres créditeurs  222  459
Passif non courant 15 787 15 497
Passifs de restitution et autres provisions  714  505
Dettes financières  842  826
Dettes de loyers  971  989
Dettes fournisseurs 2 379 2 454
Titres de transport émis et non utilisés 3 289 3 153
Programme de fidélisation  848  844
Autres créditeurs 3 602 3 566
Concours bancaires  4  5
Passif courant 12 649 12 342
Total capitaux propres et passifs 30 735 29 637

Tableau des flux de trésorerie consolidés du 1er janvier au 31 décembre 2019

En millions d’euros 31 déc 2019 31 déc 2018
Résultat net des activités poursuivies  293  422
Dotations aux amortissements et provisions d’exploitation 2 987 2 888
Dotations nettes aux provisions financières  217  159
Résultat sur cessions d’actifs corporels et incorporels - 43 - 33
Résultat sur cessions de filiales et participations  0  0
Résultats non monétaires sur instruments financiers  30 - 49
Ecart de Variation non réalisé  82  223
Autres éléments non monétaires  238 - 254
Résultats des sociétés mises en équivalence - 23 - 15
Impôts différés - 21  201
Capacité d'autofinancement 3 760 3 542
(Augmentation) / diminution des stocks - 93 - 31
(Augmentation) / diminution des créances clients  61 - 39
Augmentation / (diminution) des dettes fournisseurs - 133  57
Variation des autres débiteurs et créditeurs  300  269
Variation du besoin en fonds de roulement  135  256
Flux net de trésorerie provenant de l’exploitation 3 895 3 798
Investissements corporels et incorporels -3 372 -2 844
Produits de cession d’immobilisations corporelles et incorporelles  100  133
Perte de contrôle de filiales, cession de titres de sociétés non contrôlées  13  6
Prise de contrôle de filiales et participations, achats de parts dans les sociétés non contrôlées - 1 - 9
Dividendes reçus  14  6
Diminution / (augmentation) nette des placements de plus de 3 mois - 72  4
Flux net de trésorerie lié aux opérations d’investissement -3 318 -2 704
Augmentation de capital suite à la nouvelle obligation convertible  54  0
Titres subordonnés (dont prime)  0 - 211
Emission de nouveaux emprunts 1 617  539
Remboursement de dettes financières -1 156 -1 400
Remboursement de dettes de loyers -1 008 - 972
Diminution / (augmentation) nette des prêts  72 - 106
Dividendes et coupons sur dettes subordonnées distribués - 26 - 38
Flux net de trésorerie lié aux activités de financement - 447 -2 188
Effet des variations de Variation sur la trésorerie, équivalents de trésorerie et les concours bancaires courants  1  7
Variation de la trésorerie nette  131 -1 087
Trésorerie, équivalents de trésorerie et concours bancaires à l’ouverture 3 580 4 667
Trésorerie, équivalents de trésorerie et concours bancaires à la clôture 3 711 3 580
Variation de la trésorerie nette des activités non poursuivies  0  0

Indicateurs financiers

EBITDA

  Quatrième trimestre Année
En millions d’euros 2019 2018 2019 2018
Résultat d’exploitation courant  96  53 1 141 1 405
Amortissements, dépréciations et provisions  771  748 2 987 2 888
EBITDA  867  801 4 128 4 293

Résultat net - part du groupe, retraité

  Quatrième trimestre Année
En millions d’euros 2019 2018 2019 2018
Résultat net, part groupe  156 - 217  290  420
Résultat de change non réalisé - 135  79  82  56
Variation de la juste valeur des actifs et passifs financiers (dérivés) - 20  21 - 29 - 53
Produits et charges non courants  22  6  131  12
Impact des taxes sur les retraitements du résultat net ajusté  39 - 39 - 52 - 4
Résultat net - part du groupe, retraité  62 - 150  422  431
Coupons sur titres subordonnés -4 -6 -17 -25
Résultat net - part du groupe, retraité incluant les coupons sur titres subordonnés (utilisé pour calculer le bénéfice par action) 58 -156 405 406
Résultat net retraité par action (en €) 0,14 -0,36 0,95 0,95

Retour sur capitaux employés (ROCE)1

En millions d’euros 31 déc 2019 31 déc 2018 31 déc 2018 31 déc 2017
Ecart d’acquisition et immobilisations incorporelles 1 522 1 411 1 411 1 338
Immobilisations aéronautiques 11 334 10 308 10 308 9 728
Autres immobilisations corporelles 1 580 1 503 1 503 1 418
Droits d'utilisation 5 173 5 664 5 664 6 216
Titres mis en équivalence  307  311  311  301
Autres actifs financiers, valeurs mobilières de placement et dépôts liés aux dettes financières  146  133  133  113
Provisions, hors retraites, litige cargo et restructuration -4 058 -3 776 -3 776 -3 456
BFR, hors valeur de marché des instruments dérivés -6 309 -6 133 -6 133 -5 896
Capitaux employés au bilan 9 695 9 421 9 421 9 762
Capitaux employés moyens (A) 9 558 9 592
Résultat d’exploitation courant 1 141 1 405
- Dividendes reçus - 2 - 2
- Part dans les résultats des entreprises mises en équivalence  23  15
- Charge d’impôt normative - 345 - 421
Résultat ajusté après impôt, 12 mois glissants (B)  817  997
ROCE, 12 mois glissants (B/A) 8,5% 10,3%

Dette nette

  Bilan au
 En millions d’euros 31 déc 2019 31 déc 2018
Dettes financières 6 886 6 216
Dettes de loyers 4 029 4 450
Couvertures de juste valeur sur les dettes  4  7
Intérêts courus non échus - 62 - 67
Dettes financières brutes (A) 10 857 10 606
Trésorerie et équivalents de trésorerie 3 715 3 585
Valeurs mobilières de placement à plus de 3 mois  111  74
Trésorerie nantie  300  265
Dépôts (obligations)  585  522
Concours bancaires courant - 4 - 5
Autre  3  1
Liquidités nettes (B) 4 710 4 442
Dette nette (A) – (B) 6 147 6 164

Cash-flow libre d’exploitation ajusté

  Quatrième trimestre Année
En millions d’euros 2019 2018 2019 2018
Flux net de trésorerie provenant de l’exploitation, activités poursuivies  877  893 3 895 3 798
Investissements corporels et incorporels -1 134 - 706 -3 372 -2 844
Produits de cession d’immobilisations corporelles et incorporelles  16  37  100  133
Cash-flow libre d’exploitation - 241  224  623 1 087
Remboursement de la dette de location - 260 - 236 -1 008 - 972
Cash flow libre d'exploitation ajusté - 501 - 12 - 385  115

Coût net à l’SKO

  Quatrième trimestre Année
  2019 2018 2019 2018
Chiffre d’affaires (en m€) 6 618 6 495 27 189 26 227
Résultat d’exploitation courant  (en m€) -/- - 96 - 53 -1 141 -1 405
Coût d’exploitation total (en m€) 6 522 6 442 26 048 24 822
Activité passage réseaux – autres recettes (en m€) - 178 - 204 - 711 - 640
Activité cargo – autres recettes fret (en m€) - 79 - 81 - 310 - 300
Chiffre d’affaires externe de la maintenance (en m€) - 515 - 490 -2 138 -1 920
Transavia - autres recettes (en m€) - 7  2  10  3
Chiffre d’affaires externe des autres activités (en m€) - 7 - 10 - 34 - 38
Coût net (en m€) 5 736 5 659 22 865 21 927
Capacités produites, exprimées en SKO 81 363 79 793 332 473 323 034
Coût net à l’SKO (en centimes d’€ par SKO) 7,05 7,09 6,88 6,79
Variation brute   -0,6%   +1,3%
Effet Variation sur les coûts nets  (en m€)    54    305
Variation à change constant   -1,5%   -0,1%
Effet prix du carburant (en m€)   - 4    188
Variation à change à change et carburant constant   -1,4%   -0,9%
Coût unitaire à l’SKO à change et prix du carburant constants (en centimes d’€ par SKO) 7,05 7,16 6,88 6,94
Variation à change et prix du carburant constants   -1,5%   -0,9%

*La capacité produite par les activités de transport est calculée en additionnant les capacités du réseaux passage (en SKO), de Transavia (en SKO).

Résultats par groupeGroupe Air France

  Quatrième trimestre Année
  2019 Variation 2019 Variation
Chiffre d’affaires (en m€) 4 056 +1,9% 16 588 +4,6%
EBITDA (en m€)  466 + 33 2 171 + 0
Résultat d’exploitation (en m€) - 19 + 30  280 - 41
Marge d’exploitation (%) -0,5% +0,8 pt 1,7% -0,3 pt
Cash-flow d’exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (en m€)  386 + 113 1 953 + 161
Marge du cash-flow d’exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires) 9,5% +2,7 pt 11,8% +0,5 pt
Groupe KLM   Quatrième trimestre Année
  2019 Variation 2019 Variation
Chiffre d’affaires (en m€) 2 690 +1,4% 11 075 +1,7%
EBITDA (en m€)  405 + 30 1 943 - 177
Résultat d’exploitation (en m€)  119 + 7  853 - 238
Marge d’exploitation (%) 4,4% +0,2 pt 7,7% -2,3 pt
Cash-flow d’exploitation avant variation du BFR et paiements liés aux plans de départs volontaires (en m€)  435 + 133 1 813 + 21
Marge du cash-flow d’exploitation (avant variation du BFR et plans de départs volontaires) 16,2% +4,8 pt 16,4% -0,1 pt

NB: Le résultat des deux compagnies n’est pas égal aux chiffres consolidés en raison des écritures intra-groupe  Flotte du groupe au 31 décembre 2019

Type d'appareil AF (dont HOP) KLM (dont KLC & MP) Transavia Propriété Crédit-bail Location Total En exploit.  Ecart  31/12/18
B747-400   8   8     8 8 -3
B777-300 43 14   14 21 22 57 57  
B777-200 25 15   25 1 14 40 40  
B787-9 9 13   7 3 12 22 22 2
B787-10   4   3   4 4 4
A380-800 10     1 4 5 10 10  
A350-900 3     1 2   3 3 3
A340-300 4     4     4 4 -2
A330-300   5       5 5 5  
A330-200 15 8   11   12 23 23  
Total long-courrier 109 67 0 74 32 70 176 176 4
B737-900   5   2   3 5 5  
B737-800   31 73 29 10 65 104 104 10
B737-700   16 7 3 5 15 23 23 -2
A321 20     11   9 20 20  
A320 44     3 5 36 44 43  
A319 33     20   13 33 33 -1
A318 18     17 1   18 18  
Total moyen-courrier 115 52 80 85 21 141 247 246 7
ATR72-600 3         3 3 2 -4
ATR72-500                 -1
ATR42-500 1         1 1   -6
Canadair Jet 1000 14     14     14 14  
Canadair Jet 700 11     11     11 10 -1
Embraer 190 15 32   8 13 26 47 47 4
Embraer 175   17   3 14   17 17  
Embraer 170 15     9 1 5 15 15  
Embraer 145 17     14 3   17 13 -5
Total Regional 76 49 0 59 31 35 125 118 -13
B747-400ERF   3   3     3 3  
B747-400BCF   1   1     1 1  
B777-F 2     2     2 2  
Total Cargo 2 4 0 6 0 0 6 6 0
                   
Total 302 172 80 224 84 246 554 546 -2

1 Impact de la grève Air France sur le résultat d’exploitation 2018: -335 millions d’euros

2 La recette unitaire passage est l’aggrégation des recettes unitaires Réseaux passage et Transavia, variation à change constant

1 Tous les vols vers la Chine ont été suspendus à partir du 30 janvier 2020. Le réseau Air France-KLM Chine continentale représente 16,5 mds de SKO, 5,5% de l’activité réseaux passage

2 Sur la base des courbes à terme au 14 février 2020, prix moyen du Brent de 57 USD le baril en 2020 et prix du jet fuel, coûts de mise à bord inclus de 605 USD par tonne en 2020. Hypothèse d’EUR/USD à 1,11 en 2020

1 La définition du ROCE a été revue dans le cadre de la mise en place de la norme IFRS 16. La valeur des actifs liés aux contrats de location des avions correspond à présent à la valeur nette comptable des droits d’utilisation de l’ensemble des contrats de location. De même, le « résultat d’exploitation ajusté des locations opérationnelles » a été remplacé par le « résultat d’exploitation courant » qui, du fait de l’application de la norme IFRS 16, ne comprend plus le coût financier des contrats de location. Enfin, le groupe utilise à présent un taux d’impôt normatif, calculé en fonction des taux d’impôt en vigueur en France et aux Pays-Bas.

Pièce jointe

  • Q4_2019 Press release FR
Air France KLM (EU:AF)
Historical Stock Chart
From Jul 2020 to Aug 2020 Click Here for more Air France KLM Charts.
Air France KLM (EU:AF)
Historical Stock Chart
From Aug 2019 to Aug 2020 Click Here for more Air France KLM Charts.